Gameloft vient de mettre en ligne sur le Play Store le troisième épisode de Brothers in Arms. Un jeu à la troisième personne aux graphismes sublimes, mais basé sur un modèle économique frustrant.

brother in arms 3 1

Annoncé lors du dernier E3, en juin dernier, Brothers in Arms 3 est maintenant disponible sur Android. Contrairement aux épisodes précédents, il ne s’agit pas d’un FPS (jeu en vue à la première personne), mais d’un TPS (vue à la troisième personne). Ce qui signifie concrètement qu’on incarne un soldat de la Seconde Guerre Mondiale, le Sergent Wright dans, je cite, « une aventure dramatique et bouleversante », et que l’on va devoir régulièrement se cacher derrière des caisses pour se mettre à couvert afin de mieux viser la caboche de l’occupant nazi. Je n’ai pas fait la campagne, mais je doute sérieusement que l’on puisse être « bouleversé » par cette « aventure dramatique ». La campagne solo a toutefois le mérite d’être variée et propose des objectifs très différents dans des missions courtes : aller d’un point A à B, tenir une position, perdre le moins de points de vie possible, etc, etc. Les premiers retours des joueurs sur le Play Store sont plutôt enthousiastes. Notons toutefois que le titre ne dispose pas de mode multijoueurs.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Ça ne vous aura certainement pas échappé avec les captures d’écrans qui ornent cette actualité, Brothers in Arms 3 est un très beau jeu. Le jeu est en 3D et bénéficie d’une direction artistique de toute beauté. Le titre semble d’ailleurs assez gourmand et ne tourne pas sur toutes les smartphones. Mon vieux Samsung Galaxy S3 est toutefois compatible.

brother in arms 3 2

Brothers in Arms 3 est un jeu gratuit au téléchargement, mais bourré d’achats in-app. Outre les traditionnelles armes et autres achats de bonus en tout genre, le mécanisme de jeu le plus frustrant est sans conteste la jauge d’énergie du personnage principal. Celle-ci se vide au fur et à mesure de l’accomplissement des missions. Quand le personnage n’a plus d’énergie, il faut attendre quelques minutes (heures ?) pour qu’elle se recharge ou passer directement par la boutique du jeu et échangez ses véritables euros contre du RedBull virtuel. On a déjà vu plus fun.