Poussé par ses actionnaires, Nintendo avoue enfin travailler sur une application mobile. Cette première application n’est pas un jeu et trahit l’aversion que Nintendo porte aux smartphones et tablettes.

satoru iwata nintendo

Nintendo n’aime pas les applications mobiles et encore moins les smartphones. Il faut dire que ce sont de dangereux concurrents directs aux appareils portables du consolier nippon et — l’argument est tout à fait valable — qu’ils ont tendance à faire baisser dangereusement le prix et la valeur des jeux vidéo. Satoru Iwata, et les têtes pensantes de Nintendo d’une manière générale, ont toujours retardé le moment de lancer le développement d’une application mobile de quelque type que ce soit. Ils y ont toutefois été forcés par leurs actionnaires, refroidis des résultats financiers très décevants de ces dernières années et qui demandent à Nintendo d’être en phase avec les tendances du moment.

Pour autant Nintendo ne compte pas mettre énormément de bonne volonté dans le développement de ces applications. Le constructeur nippon a toujours refusé de porter la moindre de ses licences sur mobile. N’espérez pas, par exemple, trouver avant de très nombreuses années un Pokemon, une adaptation des premiers Zelda et encore moins un quelconque runner Mario sur smartphone. Non, à la place, Nintendo désire que les applications mobiles développées en son sein « permettent aux consommateurs d’identifier les produits Nintendo et portent à leur attention les jeux de Nintendo ». Comprenez par là qu’elles doivent être de simples objets de promotion et non des produits qui pourraient éventuellement rapporter de l’argent.

Lors d’une interview accordée récemment au journal Japonais Nikkei, Satoru Iwata a indiqué qu’une application mobile signée Nintendo était bien en cours de développement. Voici comment il la décrit :

« Par exemple, certaines consoles de Nintendo intègrent des Mii, qui permettent de représenter les joueurs sous forme d’avatars. Il serait amusant pour les joueurs d’utiliser leur Mii sous forme d’icône sur les réseaux sociaux. Nous sommes actuellement au travail sur une application qui permettra aux utilisateurs de faire cela. L’application sera annoncée en même temps que la publication de nos résultats financiers annuels. »

La première application de Nintendo s’annonce donc bien comme l’application la moins ambitieuse du monde. Une application qu’on sent développée à contrecœur et sans prendre en considération les véritables demandes des joueurs. Il ne faut toutefois pas désespérer, Nintendo a toujours été très conservateur lorsqu’il s’agit de nouvelles technologies. Si vous désirez d’ailleurs savoir pourquoi Nintendo est aussi rigide, on ne peut que vous conseiller la lecture de cet excellent article expliquant pourquoi « Nintendo fait d’excellents jeux, mais prend des décisions très stupides ».