Ketchapp vient de mettre en ligne son dernier jeu : Run Bird Run. Un jeu très simple dont le but est de sauver des oiseaux d’une mort inévitable.

run bird run

Sous ses dehors très mignons, Run Bird Run est le genre de petit jeu facile à prendre en main et très vite addictif. Le principe est simple : on contrôle un petit oiseau (ou un poulet, vu qu’il ne peut pas voler) avec deux flèches directionnelles et le but est d’éviter qu’il se fasse écraser par des caisses qui tombent aléatoirement du haut du niveau. Si notre piaf ne peut pas voler, il peut toutefois escalader les caisses posées au sol pour tenter de survivre le plus longtemps possible. La mort étant inévitable, le but est alors d’esquiver le plus de caisses possibles, comptées dans un score situé au bas de l’écran. Le concept est simple, très facilement compréhensible et les développeurs ont eu la bonne idée de rajouter des bonbons à collecter permettant de débloquer de nouveaux oiseaux.

dont touch the spike

Si les oiseaux en question vous disent d’ailleurs quelque chose, c’est normal, Ketchapp les a importé de son précédent jeu, Don’t Touch The Spikes, qu’on ne peut que vous conseiller. Il s’agit toujours d’un jeu de scoring, dont le but est de faire rebondir un oiseau de paroi en paroi dans une pièce fermée et hérissée de piques. Là encore, le principe est simplissime mais particulièrement amusant et addictif.

Run Bird Run, tout comme Don’t Touch The Spikes sont gratuits au téléchargement mais affichent de bannières et des pages de publicité de façon parfois agressives. Les deux titres contiennent toutefois un achat in-app de 1,89 euro pour Run Bird Run et de 1,99 euro pour Don’t Touch the Spikes pour enlever les publicités.