Le cinquième épisode de la série Dungeon Hunter est désormais disponible sur Android. Comme son aîné, il s’agit d’un Diablo-like mâtiné, Gameloft oblige, d’une bonne dose d’achats in-app.

dungeon hunter 5 une

Gameloft vient de mettre en ligne Dungeon Hunter 5. Ce nouvel épisode se déroule quelques années après la fin du quatrième opus, celui-là même où les joueurs avaient réussi à mettre un terme à une invasion démoniaque. Et comme bons démons qui se respectent, le passage de ces derniers n’a laissé que ruines fumantes et désolation derrière eux. Le joueur incarne donc un chasseur de primes, l’un de ces innombrables héros qui font régner l’ordre dans un monde en pleine reconstruction. En tant que membre d’une guilde de chasseurs de primes, il est demandé au joueur d’effectuer diverses missions, qui, vous vous en doutez, vont lever le voile sur une nouvelle intrigue bourrée de morts-vivants.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Dungeon Hunter 5 a le mérite d’avoir un semblant de scénario. Ce dernier sert toutefois admirablement les mécanismes de jeux. Contrairement au quatrième épisode, qui n’hésitait à demander au joueur de venir à bout de missions parfois longues de plus d’une demi-heure, Dungeon Hunter 5 fait la part belle aux petites quêtes qui se terminent en moins de cinq minutes. La campagne solo nous demandera donc bien souvent d’aller enquêter sur divers points d’intérêt, tous remplis d’ennemis mais aussi d’or, d’armes et de pièces d’armures à ramasser. Si les niveaux se résument bien souvent à de longs couloirs remplis d’ennemis et se terminant systématiquement par des boss, ils ont le mérite d’être bien rythmés et de ne pas trop déclencher de sentiment de lassitude auprès du joueur.

dungeon hunter 5 2

Gameloft a fait de gros efforts sur le contenu. La campagne solo est découpée en cinq chapitres et 50 missions. Chacune d’entre elles peut être rejouée dans trois modes de difficultés qui permettent de trouver de meilleurs objets. Gameloft annonce par ailleurs que le jeu contient 55 types de monstres, 8 types de boss différents et un système de compétences assez complet. Les héros peuvent ainsi être équipés de pièces d’armures et d’armes liées à des éléments. Et comme on récupère beaucoup de pièces d’équipements durant les missions, il est possible entre deux missions de les fusionner afin de donner plus de puissance aux pièces que l’on porte.

dungeon hunter 5 fusion

Le jeu comporte également plusieurs modes de jeu en ligne. Outre un classique mode coopératif (à deux maximum), Dungeon Hunter 5 comporte également un mode compétitif asynchrone. Ce dernier, similaire à Clash of Clan ou The Mighty Quest for Epic Loot, propose au joueur de créer et gérer une forteresse qu’il faut défendre contre l’assaut d’autres joueurs. A contrario, il faut également attaquer des forteresses ennemies qui permettront de débloquer de nouvelles pièces d’équipements plus ou moins rares.

Le nouveau titre de Gameloft a en plus le bon goût d’être particulièrement beau, fluide (sur un Galaxy Note 4, certes) et très bien animé. Il y a un petit air de Diablo III dans les animations et le rendu des coups, ce qui n’est vraiment pas pour nous déplaire. Comme d’habitude avec Gameloft, le jeu est gratuit mais contient des achats in-apps. Ces derniers permettent d’acheter des gemmes afin de débloquer de l’énergie (pour la fusion des armes), de l’endurance ou de nouveaux emplacements d’inventaires. La première heure de jeu ne demande de rien dépenser mais il fait peu de doute que le rythme doit fatalement être limité une fois atteint un certain niveau.

dungeon hunter 5 boutique

Pour une raison qui m’échappe un peu, le jeu n’est pas compatible avec un certain nombre d’appareils, dont le OnePlus One. Dungeon Hunter 5 nécessite par ailleurs une connexion à Internet pour être lancé ainsi qu’une version d’Android supérieure à 4.0. Enfin, faites un peu place sur la mémoire de votre téléphone puisque le jeu nécessite 1,3 Go pour s’installer.