C’est la surprise de ce matin, Nintendo vient d’annoncer qu’il se lançait finalement sur le marché des jeux sur smartphones. Nintendo va ainsi s’associer avec un éditeur spécialisé dans le domaine des jeux sur mobile, DeNA. Pas question de portages toutefois, tous les jeux de Nintendo sur mobile seront systématiquement nouveaux.

nintendo dena

La nouvelle était attendue depuis très longtemps par les fans de big N et c’est enfin fait : Nintendo a annoncé ce matin qu’il se lançait dans le monde des jeux sur smartphones. Pour ce faire, Nintendo va s’appuyer sur une société externe japonaise, DeNA. Les deux nouveaux partenaires annoncent ainsi qu’ils vont développer conjointement des jeux pour smartphones et tablettes et que ces derniers pourront reprendre toutes les propriétés intellectuelles de Nintendo. En d’autres termes, tous les personnages, séries et univers de Nintendo pourront potentiellement se retrouver sur des appareils mobiles. Nintendo précise toutefois qu’une limite très claire a été posée : pas question de porter des jeux déjà présents sur ses anciennes consoles sur smartphones et tablettes. Tous les jeux à venir sur les appareils mobiles seront des jeux originaux, créés spécifiquement pour les appareils mobiles avec des graphismes et une maniabilité dédiés à ces appareils. Nintendo assure ainsi que l’exclusivité de ses jeux traditionnels déjà présents ou à venir sur ses propres consoles restera propre à ses machines et que les jeux sur mobiles auront droit à leurs propres titres. Nintendo rappelle ainsi qu’il est avant tout un constructeur de console de jeu vidéo.

L’alliance de Nintendo et DeNA n’est d’ailleurs pas une alliance temporaire. Les deux sociétés ont en effet annoncé qu’elles s’associaient financièrement. Nintendo va ainsi acquérir 10 % de DeNA tandis que DeNA s’est engagé à racheter 1,24 % de Nintendo. Une alliance économique qui sera actée dès le 2 avril prochain, lors du paiement des actions de chacun des deux acteurs.

Le fait que Nintendo se lance sur les jeux sur smartphonse est d’autant plus incroyable que le constructeur nippon affirme depuis des années que le jeu sur mobile ne l’intéresse pas. Son alliance avec DeNA n’est toutefois pas sans laisser planer quelques inquiétudes. Cet éditeur de jeux mobiles japonais ne dispose pas pour l’instant d’un catalogue de jeux très enthousiasmant.

En occident, DeNA est surtout connu pour distribuer quelques jeux de Square Enix (récemment Final Fantasy Record Keeper), le très controversé Godus et de nombreux jeux free to play sans véritable saveur. Nintendo et DeNA n’ont pour le moment annoncés aucun jeu exclusif sur mobiles. Des annonces ne devraient toutefois pas tarder.