L’éditeur japonais Square Enix tenait ce matin une conférence de presse pour discuter de l’avenir de ses licences. Et outre l’annonce d’un RPG surprise à venir cette année sur console, Square Enix a également annoncé le développement d’une version mobile du « vieux » Final Fantasy XI.

final fantasy 11 mobile

Cette annonce est pour le moins surprenante de la part de Square Enix. Final Fantasy XI est un épisode très particulier au sein de la célèbre saga de jeux de rôle japonais puisque c’est un MMORPG, un jeu en ligne massivement multijoueur. Le jeu est sorti initialement en 2002 au Japon et n’est arrivé qu’en 2004, sur PC, en occident, et deux ans plus tard sur Xbox 360. C’est un titre très particulier, à la fois très généreux en termes de contenu mais aussi particulièrement difficile. Tellement difficile d’ailleurs qu’une guilde de joueurs avait mis par exemple 18 heures avant de parvenir à mettre à terre l’un des boss du jeu. Le titre est toutefois resté très populaire, particulièrement au Japon, où il accueille encore quelques dizaines de milliers de fidèles.

Square Enix désire donc prolonger un peu plus la (déjà) longue vie de son MMORPG en le « portant » sur mobile. Et si l’on met des guillemets à ce portage, c’est qu’on ne sait pas exactement à quoi ressemblera le jeu sur un petit écran. Ce n’est d’ailleurs pas Square Enix qui se charge du développement du jeu mais Nexon, un éditeur coréen de jeux free to play sur PC. Nexon promet ainsi de conserver le scénario et « les graphismes impressionnants » du jeu original et d’adapter l’interface, la façon de trouver des joueurs pour des groupes, le jeu en solo et les combats aux petits écrans des smartphones et tablettes. L’annonce a été faite sans le moindre visuel, il est donc difficile de savoir à quoi tout cela va ressembler une fois en action.

À vrai dire, on ne sait pas si ce Final Fantasy XI sur mobile sera bien relié au jeu original sur PC ou s’il s’agit d’un jeu à part, avec des serveurs dédiés. Le prix et le business model n’ont pas non plus été détaillés. Nexon a toutefois le temps de peaufiner sa copie, puisque le jeu est attendu pour l’année prochaine et sortira d’abord au Japon et en Corée du Sud avant d’être déployé en Amérique du Nord et en Europe.