Dans le monde des jeux en ligne, ou MMORPG, les titres qui parviennent à dépasser les 10 années d’existence se comptent sur les doigts d’une main. Si World of Warcraft est le plus connu, on a tendance à oublier que Dofus, le « petit » MMORPG de la société française Ankama, est un tout petit peu plus âgé que lui. Sorti en 2004, Ankama compte fêter son onzième anniversaire avec une déclinaison mobile. Ou plutôt devrait-on dire, un portage sur tablette.

ankama line up 2015

Une version qui ne sera pas au rabais mais…

Ankama a d’ailleurs voulu préciser les choses immédiatement : Dofus sur tablette ne sera pas une version au rabais de Dofus sur PC tel qu’on le connaît présentement. Plus précisément, Ankama n’a pas voulu faire une version de Dofus super allégée où le monde serait ridiculement petit, les combats seraient simplifiés et où la moindre action nécessiterait de passer par des achats in-app. Le développeur et éditeur français pense en effet qu’il n’existe pratiquement pas de véritable MMORPG, avec un univers persistant et des interactions sociales poussées, sur tablette. Arriver sur mobile avec une franchise déjà bien connue et un monde très riche est donc l’occasion d’occuper le marché et surtout d’élargir potentiellement l’audience de Dofus.

dofus tablette 1

Est-ce que cela signifie que l’on pourra jouer à Dofus sur PC et continuer sa partie sur une tablette avec les mêmes personnages et le même univers ? Malheureusement, non. Pour l’instant, l’équipe de développement de Dofus mobile s’occupe de porter une ancienne version de Dofus. Il s’agira de la version 2.1.4 du jeu, qui date de septembre 2013 alors que la version actuelle de Dofus sur PC est la 2.8.8. Cela signifie que tous les ajouts de contenu présents sur les versions ultérieures à la version 2.1.4 seront absents du jeu sur tablette. Dans un premier temps tout du moins. Le lead game designer du jeu, Lichen, m’a en effet expliqué que les développeurs se concentraient actuellement sur le portage d’une version fixe et stable du jeu et légèrement plus petite que la version actuelle afin de réaliser le portage le plus propre possible. Une fois le jeu lancé – la bêta du jeu devrait être disponible à la fin de l’année – les développeurs essaieront – si les joueurs sont au rendez-vous – de rattraper les dernières versions du jeu sur PC et d’y inclure le contenu manquant.

dofus tablette 02

Cette décision de ne pas synchroniser le jeu sur PC et sur tablette aura beaucoup de conséquences. Le contenu sera ainsi un peu plus maigre que sur PC : le monde de Dofus sur tablette devrait être environ 10 % moins étendu que sur PC, disposer de moins de classes et de moins de compétence. Relativisons : explorer le monde de cette version 2.1.4 demandera plusieurs mois à un joueur débutant. Plus embêtant, il sera impossible d’importer ses personnages du jeu sur PC. Il faudra donc en créer de nouveaux, mais les joueurs sur iPad et sur tablettes Android devraient pouvoir jouer ensemble sur le même serveur. Le but pour Ankama n’est pas tant de proposer une version tablette à ses joueurs que d’attirer un nouveau public sur son titre. Toutefois, les joueurs actuels de Dofus ne devraient pas avoir besoin de récreer un compte, ce qui leur permettra de bénéficier d’une friend list inchangée.

dofus tablette 03

 

Une interface légèrement remaniée

Quant au jeu en lui-même, c’est assez simple : c’est Dofus sur PC mais affiché sur une tablette. Les graphismes, le système de combat, les interactions sociales, les quêtes et les diverses activités sont identiques en tout point. Les développeurs ont toutefois légèrement modifié l’interface afin de l’adapter à nos grosses mains. Sur la forme, elle est pratiquement identique à la version PC avec une barre de sorts et divers menus en bas de l’écran qui ouvriront ensuite des fenêtres. Les changements ont surtout été faits au niveau de la navigation et de l’affichage des informations. Alors que dans la version PC il suffisait de survoler avec sa souris un objet, un sort ou un ennemi pour avoir des informations à leur sujet, sur la version tablette, il sera nécessaire de cliquer dessus pour afficher une fenêtre d’information. Un second clic permettra alors d’interagir, de lancer un combat ou de lancer un sort. Les déplacements se font, eux, assez naturellement en cliquant simplement sur le décor. Les développeurs travaillent également sur un zoom automatique lors de certains combats afin de les rendre plus facilement lisibles.

dofus tablette 01

Il s’agit donc d’un portage fidèle de Dofus, ce qui n’est pas sans poser de nombreuses interrogations et problèmes aux développeurs. Ces derniers sont par exemple bien conscients que Dofus est un jeu riche et complexe en total décalage avec son aspect graphique mignon et enfantin. Quel public attirer en conséquence ? Est-ce que les joueurs sur PC accepteront de jouer à une ancienne version d’un jeu qu’ils connaissent bien sans pouvoir importer leur personnage ? À l’autre bout du spectre de l’audience, est-ce que les nouveaux venus accepteront d’assimiler l’univers et les mécaniques de jeu très riches de Dofus puisque Ankama ne veut pas les édulcorer ? Les développeurs sont bien conscients qu’il y a des décisions importantes à prendre et que le tutoriel doit être refait pour bien convenir aux habitudes des joueurs sur tablette, généralement moins patients que sur PC. En l’état, ils ont le temps d’y réfléchir puisque le jeu ne sera pas lancé officiellement avant l’année prochaine, après une phase de bêta-test qui débutera à la fin de l’année sur iPad et sur Android.

Dofus sur tablette (et uniquement sur tablette, aucune version smartphone n’est prévue) sera disponible à la fois sur Android et sur iPad. L’application sera gratuite au téléchargement et devrait bénéficier du même modèle économique que Dofus actuellement. ll sera ainsi possible de se balader librement dans quelques zones pour découvrir le jeu mais il faudra ensuite payer pour du temps de jeu (à la semaine ou au jour) pour bénéficier de toutes les zones et de tous les contenus du titre. Comme n’importe quel autre « vrai » MMORPG, en somme.