Vous vous souvenez de Zynga ? Mais si, les développeurs qui vous obligeaient, avant Candy Crush, à spammer vos amis Facebook pour avoir quelques épis de maïs en plus dans FarmVille. Et bien, Zynga revient sur mobile avec un nouveau titre « bourré » d’originalité : Empires & Allies.

Empires and Allies

Cassons le suspense tout de suite, vous avez déjà joué des milliers de fois à Empires & Allies. C’est simple, c’est un clone de Clash of Clans dans toute sa splendeur et sa banalité. Son tutoriel commence par une grosse baston dans laquelle le joueur contrôle une armée surpuissante et dispose de pouvoirs spéciaux dévastateurs. Évidemment, pour avoir ce genre d’armée, il est nécessaire de jouer une bonne cinquantaine d’heures, au moins. S’en suit dix petites minutes où une présentatrice explique au joueur qu’il est important de poser des tours de défense, de construire une caserne (pardon, « un tarmac de troupes »), un entrepôt pour récolter plus de ressources et d’améliorer son QG pour débloquer de nouvelles unités et de nouveaux bâtiments. Je vous parle à peine des combats, qui consistent à déployer des troupes à quelques mètres des bases ennemies et à les diriger sommairement en attendant qu’elles rasent tout.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Finalement, la seule petite particularité d’Empires & Allies, c’est son thème, la guerre moderne. Remplacez les épéistes de Clash of Clans par des soldats, les catapultes par des chars et les pouvoirs magiques par des frappes aériennes et vous avez une petite idée de ce qui vous attend. Il faut bien avouer que l’aspect graphique est plutôt réussi avec un mélange de Command and Conquer (pour le design des unités) avec une touche de cartoon façon FarmVille. Activision avait toutefois fait la même chose il y a quelques mois avec Call of Duty Heroes.

Empires and Allies qg

 

Empires and Allies achats in app

Comme tous les clones de Clash of Clans les achats in-app sont au cœur du jeu. Ici, il est possible d’acheter des lingots d’or virtuels contre des euros bien réels, des lingots qui permettent, comme d’habitude, de ne pas attendre de longues minutes ou heures qu’une unité se forme ou qu’un bâtiment soit amélioré. Bref, vous l’aurez compris, c’est un titre à la fois banal, efficace et déjà vu mille fois.