Nouveau venu dans le monde du jeu mobile, Nintendo, épaulé par DeNA, ne compte pas chômer. Toujours sans donner de nom précis, les deux entreprises commencent à révéler davantage leur roadmap pour les années à venir.

Satoru Iwata, CEO et Président de Nintendo

Satoru Iwata, CEO et Président de Nintendo

En mars dernier, après avoir valsé très longtemps avec ses investisseurs, Nintendo s’est finalement lancé officiellement dans la création de jeux mobiles en partenariat avec DeNA, un poids lourd en la matière en Asie. Dans une interview accordée à Pocket Gamer, Shintaro Asako, CEO de DeNA, a précisé ses plans.

Toucher des millions de joueurs

Ainsi, si nous savions déjà que le premier jeu issu de cette alliance serait disponible avant la fin d’année, l’homme d’affaires a désormais confirmé que ce sont au total 5 titres qui seront mis à disposition des joueurs d’ici la fin mars 2017. Afin de toucher le public le plus large possible, chacun d’eux sera d’un genre totalement différent et utilisant diverses licences. « Je comprends que certaines personnes aiment les RPG ou les jeux plus casual », a-t-il ajouté pour préciser sa pensée, ajoutant espérer atteindre « des centaines de millions de personnes ».

Fondée en 1999, l’entreprise DeNA a déjà travaillé main dans la main avec des licences réputées telles que Marvel, Star Wars ou encore Disney, mais pour Asako, ce contrat avec Nintendo est à aujourd’hui « le partenariat le plus important » de la firme. Raison de plus pour caresser les joueurs dans le sens du poil, en n’abusant pas des grossiers mécanismes utilisés par certains free-to-play. Difficile pour autant de ne pas avoir un peu peur lorsque Shintaro Asako cite le jeu mobile de Kim Kardashian conçu par Glu comme exemple de partenariat fructueux…