Mudloop propose sur le Google Play Store son troisième jeu : Down The Mountain. Deux touches pour descendre une montagne, cela peut sembler simple, mais cela s’avère rapidement bien plus compliqué qu’il n’y paraît…

down-the-mountain

Si l’on évoque Ninja Cubes ou Boom Dots, cela ne vous dit probablement rien, mais le studio derrière ces deux titres minimalistes revient avec une troisième expérience : Down the Mountain. Le jeu se veut facile à prendre en main, mais difficile à maîtriser, pour le plus grand plaisir des amateurs de challenge et de gros scores. Vous avez usé vos pouces sur Timberman et commencez à vous lasser ? Peut-être trouverez-vous une bonne alternative avec Down the Mountain.

La nouveauté de Mudloop prend le contrepied de Mountain Goat Mountain de Zynga où une chèvre devait grimper le long d’une montagne infinie. Ici, un animal (une sorte de bœuf dans un premier temps, mais de nombreux skins permettent d’en changer) doit descendre une colline, une case après l’autre, avec pour seule option de pouvoir choisir entre le chemin de gauche et celui de droite… et de recommencer ad nauseam. Bien sûr, il ne s’agit pas d’un parcours de santé et de nombreux obstacles viendront vous barrer la route. Pics, blocs qui s’effondrent, caisses de TNT à la Crash Bandicoot et autres voitures ou blocs de lave jalonnent le voyage de notre paisible animal, et devront donc être évités par le joueur s’ils ne veulent pas recommencer leur parcours depuis le sommet de cette maudite montagne.

Grâce aux (250) missions qui donnent un nouvel intérêt au titre à chaque partie et l’envie de battre son propre record, Down The Mountain devient rapidement addictif, d’autant qu’il se veut moins compliqué à prendre en mains que son homologue à cabri. À moins de s’acquitter de l’achat in-app de 1,09 euro, il faudra néanmoins composer avec des publicités fréquentes entre chaque tentative.

Reste à savoir si Down the Mountain saura se montrer assez accrocheur sur le long terme pour se hisser au niveau de Ski Safari et autres Jetpack Joyride.