Vous avez téléchargé illégalement Shooting Stars! et vous ne parvenez pas à passer ce fichu troisième boss ? Vous vous êtes tout simplement fait avoir par son développeur, Noodlecake.

shooting stars

Sorti à la fin du mois de juillet dernier, Shooting Stars! est un shoot them up coloré et complètement barré. On y incarne un héros se déplaçant sur un skate flottant et tirant sur une multitude d’ennemis avec un chat-laser. Le jeu, mélange de shoot them up et de (léger) bullet hell, comprend une cinquantaine d’armes, une vingtaine de boss célèbres ayant pour nom Justin Belieber, PewDerPie ou encore Kanye East et ne coûte surtout que 99 centimes d’euro sur le Play Store.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Hélas, comme de nombreux jeux sur Android, Noodlecake savait pertinemment que Shooting Stars! serait immédiatement piraté dès sa sortie. Le développeur a donc décidé de prendre les devants et de mettre en ligne sur des sites de torrent et de téléchargement directs des .apk de son jeu… légèrement modifiées.

De prime abord, il s’agit du même jeu que celui que l’on pourrait trouver sur le Play Store. Tout du moins jusqu’au troisième boss. Ce dernier envoie tout d’abord une première vague de monstres dotés d’une immense jauge de vie. Si par miracle le joueur parvient à en venir à bout apparaît alors « Daft Premium », un boss inédit à cette version pirate, dont la jauge de vie est illimitée. Une fois mort, le joueur voit alors apparaître le message suivant : « C’est pénible de mourir comme ça, pas vrai ? Mais pirater des jeux indépendants est encore plus pénible. S’il vous plaît, supportez-nous et achetez Shooting Stars ! ». Le tout est suivi d’un lien ramenant sur la fiche du jeu sur le Play Store.

PremiumFunkIntroPremiumFunkDeath

Noodlecake indique que cette version pirate a été moins téléchargée que la version légale sur le Play Store. Mais peu importe, « si un ou deux joueurs décident de passer à la caisse avec cette méthode, alors nous appelons ça une victoire » indique l’un des développeurs sur le blog. Noodlecake précise que cette stratégie, déjà employée sur d’autres jeux mobiles, n’est pas tant un moyen d’endiguer le piratage que de faire parler de leur jeu. De ce point de vue, c’est une réussite.