Freeze! 2 : Brothers se présente comme un jeu de réflexion où il est demandé au joueur de faire tourner les niveaux afin que deux boules atteignent la sortie. Un jeu plus compliqué qu’il n’y paraît.

freeze 2 brothers

La mention “2” ne vous aura de pas échappé, il s’agit bien d’une suite et plus exactement de la suite de Freeze! : l’évasion, sorti en 2013 et téléchargé plus de 5 millions de fois sur le Play Store. Un jeu relativement connu donc, et dont sa suite reprend son principe et son scénario. Une petite boule en forme d’œil est capturée par des aliens, et c’est au joueur de l’aider à sortir des niveaux où elle est enfermée. Ce second épisode propose une subtilité supplémentaire : il y a maintenant deux boules dans chacun des niveaux, ce qui rend les choses encore plus complexes.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Contrairement aux apparences, et c’est tant mieux, Freeze! 2 : Brothers n’utilise pas le gyroscope du téléphone pour faire tourner les niveaux, mais simplement un doigt. Heureusement, puisque le jeu devient rapidement très exigeant en termes de précision : il faut parfois bloquer les boules en même temps dans un passage étroit, frôler des interrupteurs ou éviter des chutes ou des pics mortels. Pour parvenir à ses fins, il est toutefois possible de figer les deux boules dans l’espace (d’où le nom du jeu), afin d’utiliser la gravité à son avantage.

freeze2

Quelques exemples des premiers niveaux de Freeze 2!

Freeze 2!, comme son premier épisode, est intégralement en noir et blanc. Les développeurs en tirent d’ailleurs joliment parti, même s’il faut bien reconnaître que cela s’avère un peu lassant au bout d’un moment, et un peu déprimant à la longue.

Enfin, contrairement à son aîné, Freeze! 2 : Brothers est payant. Il coûte 1,99 euro sur le Play Store, mais ne contient ni publicité, ni achat in-app. Il y a plus de 100 niveaux et les développeurs devraient en ajouter avec le temps, sa durée de vie est donc plus qu’acceptable. Enfin, le jeu ne semble pas très gourmand puisqu’il est compatible par exemple avec un vieux Galaxy S3, demande 41 Mo d’espace libre sur la mémoire du téléphone et s’installe dès Android 4.1.