Disponible depuis quelques jours sur Steam et iOS, Downwell est un mélange de shooter et de rogue like qui fait l’unanimité auprès de la critique. Son créateur a confirmé l’arrivée d’une version Android avant la fin du mois.

CRdEgMAUkAAmKly

Si vous avez regardé les images de Downwell, il y a de bonnes chances pour que vous vous soyez dit qu’on allait encore parler d’un jeu indépendant aux graphismes un peu moches, mais arty. Vous n’avez pas tout à fait tort (et sachez que vous êtes un peu méchant), mais dans le cas de Downwell, ses graphismes un peu dégueu sont largement compensés par son gameplay à la fois jouissif et nerveux. En fait, il s’agit surtout d’un hommage aux graphismes des jeux des années 80. En pleine action, le jeu tourne à 60 images par secondes et le travail sur les animations est tout simplement remarquable.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Il ne faut pas non plus oublier que Downwell est l’œuvre d’une seule personne, Ojiro Fumoto. Un développeur passionné qui ne cache pas sur son compte Twitter son admiration pour Spelunky, l’un des meilleurs rogue-like de ces dernières années. Spelunky et Downwell partagent de nombreux points communs : à commencer par l’absence totale de sauvegarde du jeu. Une fois les points de vie du héros sans nom épuisés, ce dernier meurt et il est nécessaire de recommencer depuis le début. Pour tenter d’aller le plus loin possible, des marchands apparaissent aléatoirement dans les niveaux afin d’acheter quelques objets conférant des bonus.

downwell

La plus grande originalité de Downwell tient surtout à son gameplay. On incarne ici un héros qui tombe dans un puits (d’où le titre du jeu). Une chute parsemée de plateformes, de pièges, d’ennemis et de boss, que le joueur devra éviter ou détruire à l’aide de ses chaussures dont les semelles contiennent des rayons lasers ou des fusils à pompe en fonction des bonus récoltés. Tirer permet alors de ralentir sa chute et de faire le ménage. Le site officiel, très original dans sa conception permet de comprendre très précisément les mécanismes de jeu à l’aide d’une simple molette de souris.

downwell gif

Downwell est assez difficile, mais il se prend assez vite en main et se montre particulièrement adapté aux écrans tactiles. Pour l’instant, le jeu n’est disponible que sur Steam (2,99 euros) et sur iOS (2,99 euros également). Ojiro Fumoto a confirmé à Pocket Gamer que la version Android arriverait « au début du mois de novembre, mais il est possible qu’il sorte avant la fin du mois d’octobre ». Le prix de la version Android n’a pas été précisé, mais on s’attend encore à un tarif de 2,99 euros. Vivement.