Après son échec commercial retentissant, OUYA a été racheté par Razer afin de donner plus de poids à la Forge TV, le boîtier connecté de la marque. Plusieurs mois après cette fusion, le catalogue de la petite console Kickstartée intègre enfin celle de Razer.

razer-cortex

L’histoire de la OUYA ressemble à une success-story de l’époque des start-ups de la Silicon Valley des années 90. Première console sous Android à être proposée sur Kickstarter, elle obtient son financement et plus encore, très rapidement, grâce à son prix d’appel très abordable. Commencent alors les problèmes et entre délais de livraison qui s’étendent, critiques concernant la partie logicielle très fermée de la console et un manque flagrant de jeux intéressants, la petite machine cubique reste aujourd’hui dans les esprits comme l’un des symboles des ratés du financement participatif.

Tout n’est pas perdu néanmoins pour Julie Uhrman qui a réussi à céder son entreprise à Razer, qui compte bien intégrer son catalogue à sa Forge TV, disponible uniquement aux États-Unis pour le moment (ce qui ne nous a pas empêchés de la tester). Aujourd’hui nous apprenons que les jeux et applications de la OUYA sont désormais disponibles sur la console de l’accessoiriste au logo vert par le biais de Cortex, son magasin virtuel qui recense les bonnes affaires du moment.

Sur la Forge TV, Cortex se présente comme un écosystème parallèle au Google Play Store, et n’affiche donc pas les jeux que vous avez téléchargés depuis ce dernier. Cela n’empêche cependant pas la console d’accéder à la boutique de Google, et ainsi multiplier les choix.  L’équipe précise que Cortex dispose de son propre algorithme de recommandation afin de proposer aux joueurs les jeux qui lui conviennent le mieux, et que tous les nouveaux inscrits profiteront d’un crédit de départ de 10 dollars.