Crashlands est un nouveau A-RPG tout juste sorti sur le Play Store, mais aussi sur Steam, sur PC. Il s’agit d’une énième copie de Terraria/Minecraft sur mobile, mais une copie réalisée dans les règles de l’art.

crashland 5

Crashlands, c’est l’histoire tragique d’un livreur intergalactique qui voit son véhicule de livraison (son vaisseau spatial, donc) réduit en bouillie par une tête extraterrestre géante. Flux, puisque c’est son nom, se retrouve alors sur une planète hostile et n’a qu’une seule idée en tête : amener le plus rapidement possible le colis qu’il devait livrer avant d’entrer en collision avec un alien antipathique. Vous l’aurez compris en lisant ce scénario, on nage en pleine science-fiction (ou alors le Colissimo du futur a beaucoup changé).

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

 

De l’humour et du craft

Un petit coup d’œil au trailer donne le ton tout de suite. Pas question de se prendre au sérieux. Entre héros dont le passe-temps consiste à baffer des formes de vies extraterrestres pour le plaisir et la direction artistique cartoon (parfaitement maîtrisée, soit dit en passant), l’humour est omniprésent.

crashland 1

Ce qui n’empêche pas Crashlands d’être un jeu à la fois réussi et complet. Si sur le fond il y a un petit air de déjà vu, la forme est un peu plus originale. À l’instar de Terraria, Minecraft ou encore Don’t Starve, il est nécessaire d’explorer, de piller et de détruire l’environnement pour amasser des matériaux qui permettront de construire des objets, des armes et des armures. Mais à cela s’ajoute une véritable composant de RPG puisque le jeu suit un fil rouge, semble-t-il fort bien écrit, comprend un bon nombre de quêtes secondaire et surtout des combats à la fois pêchus et tactiques.

crashland 3

 

Un titre parfaitement adapté au jeu sur mobile

Un mélange qui, si l’on en croit les premières critiques américaines, se marie fort bien avec le petit écran du smartphone. Il est ainsi aussi simple de lancer le jeu pour quelques minutes, simplement pour ramasser trois bouts de bois ou exterminer une dizaine de globs vénéneux, que pour y jouer une heure afin d’avancer dans la quête principale. Mieux, les développeurs de Butterscotch Shenanigans ont pensé une continuité entre le jeu sur PC et sur smartphone. Une fois la partie enregistrée, elle va sur un de leur serveur et permet de continuer le jeu là où l’on s’est arrêté, sur petit ou grand écran.

crashland 2

Il y a aussi de la construction de base.

Crashlands est évidemment un titre payant. Il coûte 5,50 euros sur le Play Store et 14,99 euros sur Steam. Pour ce prix, vous avez droit à une application de 57 Mo, un jeu uniquement en anglais et quelques dizaines d’heures de jeu devant vous. Une bonne affaire, si vous voulez mon avis.