Après plusieurs mois à chercher un repreneur, Bulkypix vient désormais d’être placé en liquidation judiciaire. C’en est donc terminé pour l’éditeur mobile français aux multiples succès.

BulkyPix_Summer_Sales2013

En mars, Bulkypix entrait dans une procédure de redressement judiciaire et cherchait un repreneur afin de le sauver de la faillite. Cinq mois plus tard, la société n’a pas réussi à se sortir de ce mauvais pas et passe désormais en liquidation judiciaire. Une mauvaise nouvelle dévoilée par Pockett.net et confirmée par le statut de Bulkypix sur Societe.com.

Plus de 200 jeux au catalogue

Fondée en 2008 par des anciens de Vivendi Games, Bulkypix s’est spécialisé dans le développement et l’édition de jeux mobiles, mais aussi de titres web essentiellement dédiés à Facebook. Son catalogue s’est rapidement étoffé pour atteindre aujourd’hui plus de 200 titres. Si tous ne sont pas marquants, on se souviendra de quelques perles telles que Meltdown, Kung Fu Rabbit, Dead Effect, Babel Rising, Aby Escape ou encore l’excellent Joe Dever’s Lone Wolf.

Durant son exercice, Bulkypix a remporté plusieurs prix, comme la révélation de l’année, le studio de l’année ou l’award de la cohérence artistique pour le superbe Type:Rider, un serious game retraçant l’histoire de la typographie, conçu en partenariat avec ARTE.

Des pertes conséquentes

Cette situation est la conséquence directe de plusieurs années de mauvais résultats. En 2014, derniers chiffres consultables, Bulkypix enregistrait un chiffre d’affaires de 2 589 000 euros, contre 3 862 800 l’année précédente. Pire encore, les pertes nettes de l’entreprise étaient de 871 900 euros au 31 décembre 2014, et de 903 300 en 2013.

Pour l’heure, on ne sait pas ce qu’il va advenir des employés de l’entreprise ni des nombreux titres encore disponibles sur le Google Play Store.