Sur Pokémon Go, les Pokémon de deuxième génération peuvent être obtenu en faisant éclore des œufs. Cependant, il se pourrait que les dresseurs puissent bientôt les capturer à l’état sauvage.

La nouvelle vague de Pokémon est déjà disponible sur Pokémon Go depuis le mois de décembre. Or, ces derniers peuvent être obtenus uniquement en faisant éclore des œufs préalablement récoltés près de PokéStop.

Les équipes du jeu mobile de Niantic ont toutefois diffusé une newsletter dans laquelle elles précisent que les créatures de la deuxième génération font leur apparition sur Pokémon Go, et nous invitent à les trouver. Selon Android Police, cela signifie qu’il sera bientôt possible de capturer les nouveaux petits monstres de poche.

Autrement dit, au lieu de faire éclore lesdites créatures de leurs œufs, vous pourriez les attraper à l’état sauvage. Pour les amateurs les plus nostalgiques de Pokémon, vous reconnaitrez les petits monstres concernés sont ceux que l’on pouvait capturer dans la région de Johto sur les versions Or et Argent du jeu.

Des bébés Pokémon

Parmi ces nouveaux Pokémon, on peut au moins citer Pichu et Togepi dont l’image apparait sur la newsletter du jeu. Il est donc très probable que Toudoudou, Mélo, Lippouti, Élekid et Magby soient également concernés par cette nouveauté. Là, où nous avons un doute, c’est que sur l’image, on peut clairement voir un œuf. En outre, certains lecteurs indiquent dans les commentaires que la newsletter renvoie vers l’article de blog du 12 décembre, lors de l’apparition des œufs.  Android Police a peut-être tiré des conclusions hâtives, d’autant qu’il n’est jamais question de « capture » dans la newsletter.

À quand la seconde génération ?

Pour le moment, Niantic n’a intégré que quelques Pokémon de la seconde génération dans son titre mobile. Le studio s’est encore montré très discret concernant l’arrivée des prochains monstres de poches à capturer, mais il parait évident que l’ancien studio de Google ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

En effet, la mode Pokémon Go qui s’était beaucoup fait ressentir l’été dernier s’est un peu dissipée. Peut-être verrons-nous arriver de nouveaux Pokémon à capturer lors du retour des beaux jours, quand les gens seront plus motivés à partir à la chasse. Quoi qu’il en soit, l’application n’est pas à plaindre : à la fin de l’année 2016, le jeu a bien failli amasser un milliard d’euros.

À lire sur FrAndroid : La mise à jour de Pokémon GO 0.53.1 prépare la deuxième vague de Pokémon