Nintendo n’a pas gagné des montagnes d’argent avec Super Mario Run. C’est ce qui ressort des derniers résultats communiqués par la firme de Kyoto.

Super Mario Run a été téléchargé 78 millions de fois. Mais il ne rapporte pas autant qu’on aurait pu le penser à Nintendo. Explications dans les chiffres de la firme de Kyoto.

Seulement 5 % de conversion

Super Mario Run, que nous avions essayé à sa sortie a été téléchargé plus de 78 millions de fois. Pour autant, le jeu, qui fournit gratuitement seulement 3 niveaux n’a été acheté que par 5 % des utilisateurs. Les chiffres, révélés par le président de Nintendo, Tatsumi Kimishima, indiquent que le jeu a rapporté pour le moment 39 millions de dollars.

Moins rentable qu’un épisode console

Avant sa sortie, nombreux étaient les analystes à prophétiser que ce Mario mobile ferait la fortune de Nintendo. Force est de constater que ce n’est pas le cas. Dans une comparaison avec les épisodes classiques vendus sur console, le journaliste Oscar Lemaire montre que Super Mario Run s’est moins vendu que Super Mario 3D World, pourtant sorti sur une console qui n’a pas bien marché commercialement, la Wii U.

Semi-échec comparé à Pokémon Go

Sachant que les épisodes consoles ont été commercialisés 5 fois plus cher, sur une machine qui s’est bien moins vendue que n’importe quel iPhone ou iPad, c’est donc un constat assez amusant. Le prix n’est donc peut-être pas l’explication unique quant à ce semi-échec. Pour autant, Nintendo n’a pas tout perdu dans le mobile, puisque s’il n’est pas l’éditeur de Pokémon Go (c’est The Pokémon Company), il a lui tout de même rapporté 137 millions de dollars.