Tencent vient d’annoncer des limitations qui seront appliquées pour les plus jeunes à son MOBA à succès, Honor of Kings. Une restriction qui devrait limiter ses gains financiers, mais préserver une population toujours plus dépendante au jeu mobile.

Tencent est le numéro un du jeu vidéo au monde avec dans son giron des studios tels que Riot (League of Legends) ou SuperCell (Clash of Clans, Clash Royale), ainsi que des productions propres. En Chine, l’éditeur propose par exemple Honor of Kings, un MOBA qui a atteint les 163 millions d’utilisateurs mensuels actifs, soit plus que Pokémon GO à son sommet malgré une disponibilité bien plus étendue.

Des limitations pour son cœur de cible

Malgré ce succès qui touche essentiellement un public âgé de moins de 24 ans selon Reuters, Tencent compte appliquer des restrictions aux joueurs mineurs de Honor of Kings.

À partir de ce mardi, les joueurs de moins de 12 ans seront limités à 1 heure de jeu par jour et ne pourront plus se connecter après 21 heures, heure locale. En outre, ces jeunes utilisateurs verront une restriction concernant leurs dépenses in-game.

Les joueurs dont l’âge est compris entre 12 et 18 ans pourront quant à eux jouer un maximum de 2 heures par jour. Il n’est pas précisé si ces contraintes ne seront appliquées qu’aux joueurs chinois ou également aux autres.

Enfin, les joueurs seront obligés de donner leur véritable nom lors de l’enregistrement sous peine d’être considérés comme des joueurs de moins de 12 ans, avec les restrictions que cela comporte.

Un problème d’addiction

Ces limitations sont mises en place afin de répondre à une plainte croissante de la population concernant l’addiction des plus jeunes aux jeux mobiles. Parents et professeurs ont pointé du doigt le jeu de Tencent en particulier, dont la forte croissante le place en première ligne, mais qui n’est bien évidemment pas le seul à contribuer à ce problème.

« Il n’y a pas de règles pour les jeux mobiles en Chine, mais nous avons décidé d’être le premier à essayer de dissiper les soucis parentaux en limitant le temps de jeu et en obligeant les enfants à fermer la session » a expliqué la firme chinoise par le biais d’un communiqué officiel.

En dehors de Honor of Kings, Tencent a déployé un système de contrôle parental qui devrait à l’avenir être amélioré afin de donner plus de possibilités aux parents souhaitant réguler l’accès de leurs enfants aux quelque 200 jeux mobiles de l’éditeur.