Article sponsorisé par InnoGames

Lancé en 2012, le jeu de stratégie multijoueurs Forge of Empires a généré plus de 250 millions d’euros de revenus sur ses 5 années d’existence. Avec plus de 14 millions de joueurs à son actif, il est difficile de passer à côté du titre du studio allemand InnoGames. D’abord disponible uniquement sur navigateur web, Forge of Empires s’est ensuite déployé sur supports mobiles. Depuis 2014 pour iOS et 2015 pour Android, les joueurs s’adonnent gratuitement à l’expansion de leur empire.

Afin de comprendre l’immense succès de Forge of Empires et ce qui captive autant les joueurs, nous nous sommes plongés une bonne semaine sur notre smartphone pour donner naissance à notre civilisation. Notre périple commence à l’âge de bronze. Ragu Silvertong sera notre fidèle conseiller pour nous apprendre toutes les ficelles du jeu. En tout cas les premières bases dans un premier temps. La clé est de d’abord construire des habitations pour accueillir la population, puis de fabriquer le plus vite possible des marchandises. Les marchandises font partie des ressources principales du jeu avec l’argent récolté, elles s’obtiennent avec des bâtiments de production comme les pavillons de chasse ou les poteries.

Plongée dans un nouveau monde

Les premiers moments d’immersions peuvent sembler parfois hermétiques car les mécaniques de Forge of Empires sont très spécifiques quand, comme nous, le joueur n’est pas habitué au style MMO stratégique. Il faut apprendre à produire rapidement et efficacement, tout en acceptant le fait que les bases du jeu reposent sur des temps d’attentes allant de 5 minutes à plusieurs jours.

Les quêtes proposés par les divers conseillers sont toutefois un très bon moyen de se familiariser avec les mécaniques du jeu, et la patience des temps impartis s’acquièrent petit à petit. Au fur et à mesure, on apprend comment organiser les temps de production des bâtiments en fonction de ses disponibilités de jeu dans la journée. Si l’on dispose d’un moment pour se faire une petite session, la production de marchandises et d’autres ressources en 5 ou 15 minutes feront l’affaire. Le soir, si l’on joue avant de se coucher, prévoir des temps de production de 4 ou 8 heures octroie au joueur la satisfaction d’avoir les résultats de ses bâtiments au lever.

Pas le temps de vous occuper du jeu pendant votre journée de travail ? Pas de problème, les bâtiments peuvent également générer des marchandises au bout de 24 heures ! Quelque soit l’emploi du temps du joueur, Forge of Empires sait adapter les temps d’attentes et répondre aux divers profils de gamers qu’il peut rencontrer, expliquant ainsi une bonne partie de son succès.

Devenir un illustre marchand ou un redoutable guerrier ?

Une fois les bases acquises, le but est ensuite de faire prospérer son empire et de gagner du terrain. Ça tombe bien, le voisin Herse Baugneson se montre particulièrement belliqueux et il serait bien temps de lui donner une petite leçon. Ni une ni deux, nous voici dans notre première bataille rangée avec l’ennemi. Les combats se déroulent au tour par tour ou chacun déplace ses unités et inflige des dégâts aux autres. Relativement rapides et faciles, il est même possible d’activer la bataille automatique pour se débarrasser vite fait bien fait de ses adversaires. Pour les plus pacifistes, il est également possible d’acquérir des terres en troquant des ressources. Devenir un marchand de renom est effectivement une des solutions les plus sages pour prospérer significativement dans Forge of Empires. Chaque nouveau territoire acquis dispose d’une ressource spécifique qu’il faudra exploiter afin de la troquer avec d’autres ressources sur le marché des joueurs.

Pas besoin de nous le dire deux fois, ce sera indéniablement la stratégie que nous adopterons pour la suite. Il arrivera que, par manque de patience ou par nécessité, nous employons la manière forte pour acquérir des territoires ou pour simplement nous défendre. Toutefois, une fois la machine de production lancée, et la première ressource obtenue – pour notre cas, il s’agit de la pierre – les perspectives d’évolution de la civilisation deviennent tout de suite plus accessibles.

À la rencontre de nouveaux alliés

Au fur et à mesure des découvertes débloquées grâce aux points de forge dans l’onglet “Recherches”, il devient possible de rejoindre une guilde et de rajouter des joueurs dans sa liste d’amis. Dans Forge of Empires, l’entraide est primordiale et plus que conseillée. Le jeu permet effectivement de pouvoir évoluer seul, mais la communauté reste un moyen rapide et efficace de prospérer.

Nous voici donc à la recherche d’une guilde. Le choix est difficile, tant on appréhende la rencontre avec d’autres joueurs potentiellement plus expérimentés que nous. Certaines entrée de guilde se font sur demande, tandis que d’autres acceptent automatiquement les nouveaux venus. C’est sur cette dernière catégorie que nous nous orientons et choisissons la guilde Des Vieux Sages. Notre choix s’est fait sur les critères suivants : le nombre de membres, ni trop nombreux ni trop rares, un chiffre entre 30 et 50 nous semblait correct, un nom un peu parlant pour garder le côté “roleplay” ou immersif. Sitôt la guilde rejointe, nous nous lançons dans une campagne d’aide de nos nouveaux coéquipiers. On peut au choix aider la civilisation d’un joueur, dynamiser un bâtiment spécifique pour qu’il produise plus de ressource ou dépenser un point de forge pour entretenir son monument, un bâtiment permettant d’augmenter significativement sa production.

En un seul clic, non seulement on perçoit 20 pièces d’or par aide, mais on se fait également un nouvel allié qui aura de fortes de chances de nous rendre la pareille. Les membres de guilde peuvent également partir en expédition et remporter des récompenses en se basant sur les moyens de négociations classiques envers les autochtones : l’argent ou le fer.

Nous voici enfin au bout de notre septième jour, où nous avons atteint entre temps une nouvelle ère, celle de l’âge de fer. De nouvelles technologies et bâtiments s’offrent à nous et, pris par la curiosité et le rythme de croisière que nous avons atteint avec le jeu, nous décidons de continuer un peu notre aventure. Il est à noter que nous n’avons encore dépenser aucun centime pour en arriver là, et nous espérons que la suite de notre péripl n’en demandera pas pour avancer. Nous avons trouvé notre équilibre entre les temps d’attente des productions de bâtiments, nous avons rencontré d’autres joueurs dans le même état que nous : un peu confus par tant de nouveauté mais avec l’envie d’en découvrir plus. Alors, pourquoi ne pas continuer dans notre lancée ?

Forge of Empires est disponible gratuitement sur navigateur, Android et iOS.

Article sponsorisé par InnoGames
Cet article a été réalisé en collaboration avec InnoGames. Il s'agit d'un contenu crée par des rédacteurs indépendants au sein de l'entité Humanoid Content, l'équipe éditoriale de FrAndroid n'a pas participé à sa création. Nous nous imposons les mêmes critères pour vous proposer un contenu unique et de qualité.