Il y a du nouveau du côté de l’application de streaming musical, MixRadio, réservée aux Windows Phone jusqu’à il y a quelques mois encore. Elle est actuellement en cours de bêta-test sur Android et même iOS. Autant dire que depuis son rachat en fin d’année dernière, il y a eu du changement.

MixRadio

Mise à jour du 17/03/2015 : MixRadio a finalement annoncé, par le biais de ses réseaux sociaux, le lancement d’une bêta fermée de ses applications Android et iOS. Pour participer à la bêta, dont on ne connaît pas encore la durée, il suffit de se rendre sur le site de MixRadio.

 

Article original : Caché dans un hôtel à l’écart du Mobile World Congress, MixRadio était bien présent au salon catalan, quoiqu’un peu isolé et pas franchement embarrassé par des visites inopportunes. Et pourtant, outre son équipe sympathique, le service de streaming musical jouit d’une actualité plus riche qu’il n’y paraît. Il y a dix jours, l’équipe nous assurait d’ailleurs que des nouveautés interviendraient juste après le salon, ce qui est chose faite aujourd’hui. Mais avant toute chose, replongeons-nous dans l’histoire d’une application que l’on a tellement vue sur les terminaux Windows Phone qu’elle faisait presque partie des meubles.

Car à l’origine, MixRadio, c’est bien Nokia, à l’époque de sa gloire et de sa place de numéro 1 sur le marché, à la fin des années 2000. Le Finlandais propose alors des téléphones « Nokia Comes with music« , issus d’un partenariat avec les plus grandes maisons de disques du moment, et qui permettent à ses propriétaires de bénéficier de téléchargements musicaux gratuits et illimités pendant une période de temps définie lors de leur achat. Depuis, le marché a bien changé, et le nom de MixRadio s’est imposé alors même que les services de streaming musical illimité se faisaient connaître. En 2011, l’application est préinstallée dans les Windows Phone (WP7, à l’époque), et permet d’accéder à des « Mix », soit des playlists prédéfinies par genres ou époques, ainsi qu’à des webradios.

MixRadio

En 2013, elle prend le nom de Nokia MixRadio pour se transformer en MixRadio tout court en 2014, rachat par Microsoft oblige. Depuis lors, l’application, pas toujours parfaitement optimisée pour les terminaux sur lesquels elle est installée, s’est améliorée. L’utilisateur crée ainsi son propre mix à partir des musiques qu’il écoute, par un système de curation de contenus. Il peut indiquer qu’il aime ou non un titre afin de personnaliser au mieux ce qui ressemble à une radio personnalisée. Côté monétisation, la publicité est depuis quelques mois secondée par une offre MixRadio+ facturée 3,99 euros par mois : elle permet de télécharger en illimité des Mix à écouter hors-connexion (contre quatre en version gratuite), de passer autant de titres que le souhaite l’utilisateur et d’obtenir une meilleure qualité audio.

 

De Nokia à Microsoft… jusqu’à Line

Ces fonctionnalités, à ce jour encore, sont réservées aux smartphones Nokia et Microsoft Lumia, ainsi qu’à quelques enceintes partenaires et à une montre Adidas annoncée en fin d’année dernière. Mais un événement, peu relayé à l’époque, change la donne : encore propriété de Microsoft fin 2014, MixRadio est passé entre les mains de Line en tout début d’année 2015. C’est donc le géant de la messagerie instantanée, multi-plateformes et amateur de contenus payants in-app, qui gère désormais les équipes de l’application. Sa force de frappe est certainement loin devant celle des Lumia à eux seuls : il compte 500 millions d’inscrits et 170 millions d’utilisateurs actifs mensuels.

Line MixRadio

Et l’information, relayée par des utilisateurs indiscrets, de faire surface chez nos confrères de Windows Central : MixRadio est désormais en test sous forme de bêta privée sur les plateformes Android et iOS, tandis qu’il est et restera, du moins à court terme, préinstallé sur les Lumia. Autant dire que pour ce qui est désormais une branche de Line dont les équipes restent indépendantes, la perspective de monétisation de ses services est explosive, Windows Phone stagnant encore autour des 3 % de part de marché à l’échelle mondiale. Toutefois, le principal intéressé se refuse à nous en dire plus…

Nous développons, testons et améliorons en permanence MixRadio, afin de fournir le service de musique le plus simple et le plus personnel au monde. Nous n’avons aucun commentaire à faire sur notre programme de test pour le moment.

On n’en saura donc pas plus, si ce n’est que l’on est loin d’un démenti. Il est en outre question d’une mise à jour d’envergure de l’application Windows Phone dans le courant de l’été. Gageons que MixRadio bêta s’ouvrira un peu plus au public des autres plateformes à la même période.