L’application phare de Windows Phone dans le domaine de la musique s’ouvre aujourd’hui aux autres plateformes. MixRadio, dont l’époque Nokia est bel et bien révolue, fait son entrée sur le Play Store.

MixRadio

Ancien service de Nokia puis de Microsoft, propriété depuis la fin de l’année dernière du service japonais de messagerie instantanée Line, MixRadio cherche aujourd’hui à trouver un nouveau souffle en s’exportant hors de l’univers auquel il s’est longtemps limité, Windows Phone. L’application est désormais disponible sur les plateformes Android et iOS, après une discrète phase de bêta-test.

Le fonctionnement de l’application n’a pas changé. Il s’agit toujours de proposer un système de playlists, des « mixes » définis par le service par genres musicaux, mais aussi en fonction des goûts de l’utilisateur. MixRadio est en effet supposé apprendre des goûts du mobinaute, notamment en fonction des titres qu’il passe dans ses playlists ou des artistes qu’il souhaite intégrer dans ses mixes. Contrairement à son homologue Windows Phone, l’application est entièrement gratuite et s’appuie sur un système de publicités pour financer ses services. Ce qui signifie donc que pour l’heure, il n’est pas possible de payer un petit abonnement mensuel pour lever la limitation imposée aux téléchargements de mixes pour une écoute hors-connexion : il n’est en effet possible que d’en stocker quatre en simultané, chacun pouvant être conservé pendant trente jours.

Si MixRadio continue à être préinstallé sur les smartphones sous Windows Phone, l’application annonce avoir conclu un nouveau partenariat commercial avec un acteur de la téléphonie mobile. Il s’agit ici de HTC qui, sur ses téléphones, proposera avec MixRadio des actualités musicales personnalisées dans son flux d’actualités BlinkFeed. Tout cela pendant que son ancienne propriété, Beats, s’apprête à lancer sous sa nouvelle bannière Apple un service de streaming musical dès le mois prochain. Spotify, le leader en matière de streaming musical, compte annoncer aujourd’hui ses dernières nouveautés à l’occasion d’une conférence organisée dès ce soir. Un univers en plein changement dans lequel MixRadio compte essentiellement survivre par le biais d’un fonctionnement gratuit.