Tidal a annoncé le départ de Peter Tonstad, le CEO intérimaire de la firme, qui avait été placé là après l’éviction d’Andy Chen.

tidal

Chez Tidal, on joue au jeu des chaises musicales, et c’est toujours le CEO qui s’en va. Un mois après le lancement de la plateforme de streaming, Andy Chen, qui était alors CEO avait déjà été remercié par la firme. Il avait alors été remplacé par Peter Tonstad, lui aussi en provenance d’Aspiro, la maison mère de Tidal dont Jay-Z a fait l’acquisition pour 56 millions de dollars.

« Nous pouvons confirmer que le CEO intérimaire Peter Tonstad ne fait plus partie de la société », explique le communiqué de Tidal. « Nous sommes reconnaissants envers Peter pour son implication en tant que CEO intérimaire et lui souhaitons le meilleur pour l’avenir. Tidal va maintenant nommer un CEO permanent dans le cadre de notre plan stratégique visant à créer une plate-forme de premier plan, et les cadres actuels à New York et Oslo vont continuer à diriger nos initiatives d’innovation et de développement de contenu rapidement, jusqu’à ce que notre nouveau chef de la direction soit en place ».

Tidal n’a donc pas donné d’explication particulière quant à l’évincement de Tonstad, si ce n’est qu’il était convenu qu’il occupait ce poste de manière tout à fait temporaire. La compagnie va maintenant devoir se structurer et éviter toute mauvaise publicité si elle veut s’imposer dans le monde du streaming musical, d’autant qu’Apple Music pointe maintenant le bout de son nez.