Jake Klinker, le développeur de EvolveSMS vient de mettre son application de SMS à jour. La version 4.0 est ambitieuse puisqu’elle assure à l’application une compatibilité avec toutes les technologies d’avenir proche, à savoir Android 6.0 Marshmallow, les capteurs d’empreintes digitales et les smartwatch.

evolvesms

Si l’on parle régulièrement de Textra ou de QKSMS, cela faisait longtemps que nous n’avions pas abordé le cas d’EvolveSMS. Cette application de SMS est pourtant assez différente de ce que l’on trouve chez la concurrence. Elle a certes adopté le style Material Design avec l’arrivée de Lollipop, mais place les conversations dans un menu latéral « hamburger » et permet de passer d’une conversation à une autre avec un swipe vers la gauche ou la droite. Une application intéressante et très régulièrement mise à jour par son développeur de surcroît, puisqu’il vient de la mettre à jour vers la version 4.0.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Cette mise à jour n’est clairement pas faite pour monsieur tout le monde. C’est ce que l’on pourrait appeler une mise à jour « future proof », dans le sens où elle ajoute des fonctionnalités destinées à une poignée d’appareils encore réservés à une niche d’utilisateurs très technophiles. EvolveSMS en version 4.0 supporte désormais entièrement Android Marshmallow, dispose d’une application Android Wear et supporte désormais les capteurs d’empreintes digitales dans ses options de sécurité. Si vous avez une montre connectée et que vous comptez acheter les smartphones Nexus de cette année, EvolveSMS est fait pour vous.

evolvesms 4-0 android

La mise à jour d’EvolveSMS devrait arriver dans les prochaines heures sur le Play Store. Pour les plus pressés, il est possible de télécharger le fichier .apk de l’application en suivant ce lien. Rappelons pour terminer qu’EvolveSMS est gratuit au téléchargement, mais que certaines de ses fonctionnalités, notamment celles relatives à la personnalisation et à la planification, sont déblocables contre deux achats in-app de 1,09 et 1,19 euro.