À l’heure où les différents scandales mêlant les autorités internationales mettent à mal la confidentialité des données, la tendance du moment touche aux usages mobiles sécurisés. Cela n’aura pas échappé à la firme de sécurité John McAfee, qui propose désormais son application de messagerie « sécurisée », Chadder.

Chadder

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas sur iOS que l’application Chadder fait ses débuts. Réservée pour l’instant à Android et Windows Phone, tandis qu’une version iOS est encore en travaux, l’application est issue du partenariat de John McAfee / Future Tense et d’Etransfr. « Chadder est une plateforme de messagerie sans précédent« , peut-on lire dans le communiqué de la marque. L’idée de cette application, c’est de sécuriser la messagerie du mobinaute afin de maintenir le contenu de ses conversations dans la sphère privée.

La sécurisation des données, très en vogue actuellement, peut passer par certaines solutions globales, à la manière du fameux Blackphone, un smartphone passant par un OS dit sécurisé et basé sur Android, avec un écosystème d’applications ad hoc. Sur Android, il existe diverses applications sur le Play Store proposant, côté messagerie, le chiffrement des messages, ce qui constitue l’essence de Chadder. L’application, en soi, présente un design des plus austères, quoi qu’elle vise un public plutôt jeune, et évidemment accro aux messages. « Chadder est là pour prouver que les jeunes veulent conserver leurs informations privées autant que les adultes. L’application est simple et va droit au but, avec de nombreuses possibilités laissées à l’utilisateur« , indique ainsi le fondateur d’Etransfr, Lexi Sprague. Une sorte de concurrent à WhatsApp ou WeChat, en somme.

L’équipe de Future Tense n’a pas détaillé le protocole de chiffrement utilisé dans son application, mais précise du moins la procédure d’inscription à son service. Celle-ci ne réclame qu’un nom (pseudonyme ou nom d’usage) et un mot de passe. Ces données peuvent ensuite être enrichies d’un numéro de téléphone et d’une adresse email, ce qui n’est pas nécessaire, puisqu’il est possible de générer des codes à envoyer à des contacts afin de les ajouter à son répertoire. Notez que tout cela n’est pas encore bien stable, puisque Chadder n’est encore disponible qu’en version bêta, avec des risques de bugs à la clé. Les développeurs de l’app indiquent toutefois travailler à l’enrichissement du service avec de nouvelles fonctionnalités, et bien sûr une version iOS.