Une étude menée sur la sécurité et Android a mis en avant deux chiffres inquiétants : celui concernant le code (ou le schéma) de déverrouillage, l’autre sur le chiffrement du système. Regardons tout ça en détails.

Lockdown-Pro_Header

Une nouvelle étude menée par un cabinet d’études – Duo – a mis le doigt sur un problème inquiétant : de nombreux utilisateurs d’Android ne prennent pas le temps d’activer des fonctionnalités basiques de sécurité, comme le code ou le schéma de sécurité sur l’écran de déverrouillage. Près d’un utilisateur sur trois ne dispose d’aucun moyen mis en place pour sécuriser l’ouverture de leur système. À titre de comparaison, seulement un utilisateur sur 20 d’iPhone ne protège pas son « lockscreen ».

iphone-android-comp-20160115165122

Autre donnée intéressante, seulement 1 utilisateur sur 10 utilise une méthode de chiffrement sur son smartphone. Un sujet qui avait été évoqué sur un dossier publié le week-end dernier.

duo-analytics-android-stats

Enfin, environ 5 % des appareils de l’étude sont rootés. C’est 1 smartphone sur 20. A contrario, seulement 1 iPhone sur 250 est jailbreaké.

Les choses vont changer avec Marshmallow. En effet, la dernière version d’Android incite fortement les utilisateurs à utiliser un code de déverrouillage lors de la configuration du smartphone, comme sur l’iPhone, et de nombreux smartphones sous Android 6.0 sont chiffrés par défaut. Mais voilà, seulement 0,7 % des appareils sont équipés d’Android 6.0, pour le moment.

Terminons juste par l’échantillon de l’étude (dont voici la composition juste au-dessous), plus de 100 000 appareils, un chiffre qui semble suffisamment large pour créditer ces résultats.

OEM

Voici la répartition des marques dans l’échantillon de téléphones utilisé par le cabinet d’étude.

android-vs-iphone

Et la répartition des versions des OS des téléphones analysés.