Silent Circle, la compagnie à l’origine des BlackPhone, a décidé de rendre inutilisables les versions non officielles de ses smartphones, avec sa dernière mise à jour. Silent Circle peut ainsi préserver son image de compagnie dédiée à la sécurité, en retirant du marché les appareils dont il ne peut garantir la fiabilité.

L’histoire nous vient de la rédaction d’Ars Technica. Un utilisateur de BlackPhone 2 a eu la surprise de voir son appareil briqué après l’avoir mis à jour sur SilentOS 3.0.8. Il avoue à Ars Technica l’avoir acheté sur eBay, dans un emballage qui ressemblait trait pour trait à celui de la rédaction.

Jusqu’à la version 3.0.7 de SilentOS, le système d’exploitation sécurisé pouvait fonctionner sur un matériel non officiel. La mise à jour SilentOS 3.0.8 en revanche ne fonctionne que sur des appareils vendus directement par Silent Circle ou par des distributeurs certifiés.

La sécurité avant tout

Cette position est une preuve que Silent Circle prend la sécurité très à cœur. Elle n’a pas hésité à se mettre à dos de nombreux utilisateurs en rendant leur BlackPhone inutilisable.

À lire sur FrAndroid : Prise en main du BlackPhone 2, plus grand plus sécurisé

En s’assurant que seuls des appareils certifiés peuvent faire tourner SilentOS et accéder à ses services de chiffrement, le constructeur s’assure de son intégrité et peut plus facilement garantir à ses réels clients la sécurité qu’ils recherchent.

Attention aux contrefaçons

L’utilisateur a essayé de contacter le service après-vente, qui l’a gentiment éconduit en lui annonçant que son IMEI ne correspond pas à celui d’un réel BlackPhone 2. Silent Circle a déjà voulu prévenir les potentiels clients de ne pas acheter leur produit sur eBay.

Le vice-président Product Management de Silent Circle a contacté Ars pour réaffirmer leur position. Tous les potentiels clients, particuliers ou entreprises, ne doivent pas hésiter à contacter Silent Circle pour s’assurer que leur future acquisition est bien effectuée auprès d’un revendeur agréé.

Le BlackPhone 2 est malheureusement toujours vendu à un prix élevé, principalement parce qu’il n’a pas de réelle concurrence. On comprend donc pourquoi certains ont été tentés d’économiser quelques euros. Si l’on devait tirer une morale de cette histoire, c’est que parfois cela ne vaut pas le coût.