Dashlane lance Project Mirror, une initiative qui veut rendre obsolètes la création, la saisie, le changement et la mémorisation des mots de passe.

Dahslane est un gestionnaire de mots de passe. C’est-à-dire que cette application se rappelle à votre place de codes trop compliqués ou trop vieux que vous n’arrivez pas à garder en tête. Cela permet évidemment d’accéder facilement à tous les services nécessitant un compte et un mot de passe sans compromettre la sécurité.

Imaginez donc notre surprise quand on voit que Dashlane affirme « qu’il est temps de tuer le mot de passe », alors qu’il s’agit précisément de son cœur d’activité. Et pour cela, les équipes responsables de l’application veulent, dès 2018, mettre en place « une série de produits innovants qui rendent pratiquement obsolètes la création, la saisie, le changement et la mémorisation des mots de passe ». Cette initiative porte un nom : Project Mirror.

Tuer le mot de passe en l’automatisant

Sans vraiment entrer dans les détails, l’entreprise explique qu’elle souhaite automatiser la totalité du processus au moment de s’identifier. Project Mirror entre déjà dans sa première phase, baptisée « Critical Account Protection ». Il s’agit d’un service qui identifie les comptes de l’utilisateur présentant un haut risque de sécurité et propose de changer automatiquement leurs mots de passe comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Si ce que l’on voit dans cette vidéo parait extrêmement simple et fluide, on n’y assiste pas pour autant à la mort du mot de passe. Dashlane se contente ici d’en générer un différent et plus sécurisé. La deuxième étape de Project Mirror permettra peut-être de réaliser ce processus en arrière-plan sans aucune intervention de l’utilisateur.

Espérons en tout cas qu’il ne s’agisse pas seulement d’une promesse rocambolesque et que cela n’engendrera pas de failles de sécurité que des hackers mal intentionnés se feraient une joie d’exploiter.

Découvrez Dashline

À lire sur FrAndroid : Les 100 mots de passe les plus piratés en 2017 sont toujours aussi… stupides