Les smartphones permettent désormais de prendre des photos dignes sinon des meilleurs appareils photo, du moins des compacts de milieu de gamme. Ils sont l’outil idéal du partage de photos par MMS, email et sur les réseaux sociaux, où l’on cherche généralement à montrer ses plus belles réussites… Pour modifier vos photos avec filtres et autres réglages avancés, voici quelques-unes des meilleures applications d’édition photo pour smartphones et tablettes, pour faire de vos clichés de petites œuvres d’art mobiles.

Article mis à jour pour la rentrée 2016.

Snapseed

snapseed

Datant de 2012 – déjà – l’application Snapseed a été maintes fois mise à jour, après avoir été longtemps intégrée à Google+. L’outil fait désormais partie des indispensables pour tout photographe mobile qui se respecte, puisqu’elle permet de faire à peu près tout, et sans trop se compliquer la vie. Elle regorge de réglages pointus, mais aussi de retouches automatiques, permet de recadrer les clichés, de les retourner, d’ajouter des effets au pinceau sur des petites zones d’une image et de jouer avec bon nombre de filtres. Petit bonus de plus en plus intéressant, puisque les smartphones haut de gamme sont de plus en plus souvent (depuis Lollipop et l’API Camera2) compatibles avec ce format : la gestion du RAW (DNG) est de la partie. Et ce n’est pas rien, d’autant que les paramètres de modification d’un cliché peuvent être sauvegardés pour être appliqués à une autre image. Snapseed permet également d’ajouter facilement du texte stylisé sur les photos.

Adobe Photoshop Lightroom

lightroom

On ne présente plus Lightroom, l’un des logiciels de la suite Adobe que les amateurs de retouche photo connaissent bien. Désormais, l’outil est disponible sur les plateformes mobiles (smartphones/tablettes) et permet de retoucher des photographies en passant par des paramètres prédéfinis ou par des réglages nettement plus fins. L’application autorise notamment le réglage des couleurs, de synchroniser les résultats obtenus avec les autres plateformes sur lesquelles Lightroom est utilisé et, surtout, elle est gratuite. Un outil qui vise évidemment les utilisateurs de smartphones premium, puisque Lightroom prend tout son intérêt lorsqu’il est utilisé pour retoucher des photos au format RAW. Et d’ailleurs, l’application permet désormais de shooter directement en RAW, sans passer par une autre application, avec un mode professionnel disponible pour pouvoir jouer avec de nombreux réglages.

TouchRetouch

touchretouch

On ne téléchargera pas cette application pour son design – elle est objectivement assez laide – mais pour l’une de ses fonctionnalités particulièrement pratiques. Les fans d’Instagram apprécieront : elle permet de supprimer rapidement des éléments « indésirables » (un passant sur votre joli paysage, une saleté qui traine sur la table où se trouve pourtant votre belle assiette…) de vos clichés. L’app contient quelques tutoriels pour vous aider à réussir vos retouches, et conserve la résolution initiale des images. Pour l’utiliser, sortez tout de même votre carte bleue : l’app coûte 1,89 euro. Dommage puisque l’application Photoshop Fix sait faire la même chose, mais uniquement sous iOS alors qu’on l’attend toujours sous Android.

Picsart

picsart

Gratuite et franchement bien fichue, l’application Picsart n’est pas tout à fait dédiée à la retouche des photos comme le feraient des apps Adobe, puisqu’il ne s’agit pas de peaufiner des RAW pour en faire les clichés parfaits. Ici, il s’agit plutôt d’ajouter des effets ludiques, en créant des collages de plusieurs photos, en ajoutant des autocollants, des cadres, mais aussi des filtres. Un outil bienvenu pour des partages sympathiques sur les réseaux sociaux. Notez tout de même que pour des options avancées, quelques achats in-app sont à prévoir.

VSCO Cam

vsco

Intégrée à un véritable réseau social de partage de photos, VSCO Cam est un incontournable. Parmi les plus célèbres, elle combine préréglages, filtres et des options de modifications. Si elle est assez complète (du moins pour qui procède à des achats in-app), elle n’est pas la plus simple à utiliser. Son véritable atout tient à la possibilité d’uploader ses clichés sur la plateforme VSCO Grid, qui se veut un outil d’inspiration, ou de les partager sur d’autres réseaux sociaux. Tout cela est d’autant plus simple que l’application se comporte également comme un outil Appareil Photo, avec des réglages minimalistes toutefois.

 

Candy Camera - Selfie Selfies

candy-camera

Parmi les multiples déclinaisons de Candy Camera, nous avons retenu sa version « Selfie Selfies », qui mise, comme son nom l’indique, sur les autoportraits. Si, malgré l’opprobre dont elles souffrent, vous êtes adeptes des perches à selfies, ou si tout simplement vous adorez les photos prises à bout de bras, cette application devrait vous permettre d’optimiser les résultats. Divers effets « beauté » (pour atténuer les défauts de la peau), des montages automatiques et autres filtres sont disponibles. L’app est régulièrement mise à jour, a d’ailleurs été adaptée au Material Design, et s’est mise à niveau pour Android 6.0 Marshmallow. Elle est en outre gratuite, ce qui ne gâche rien.

Photo Editor par Aviary

aviary

Comme VSCO, Aviary a bien changé depuis ses débuts, et s’est d’ailleurs mué en « Photo Editor par Aviary ». Beaucoup plus complet, mais aussi grand amateur d’achats in-app (pour des cadres, des stickers ou que sais-je encore), ce titre ne sera qu’un complément, si nos autres propositions ne vous ont pas convaincus. L’app permet en effet de recadrer, de modifier la luminosité et les couleurs des photos, d’ajouter des notes ou de supprimer les yeux rouges, mais se montre pingre en effets, puisque seuls douze d’entre eux sont offerts d’office. Dommage également qu’il faille payer pour obtenir l’export en haute résolution des clichés modifiés. Néanmoins, la présence d’un flux de photos à découvrir, Discover, est désormais un plus, de même que la possibilité de retrouver les différentes étapes d’une retouche pour mieux la reproduire.

 

Prisma

Prisma

Prisma est une application de retouche assez particulière, car elle va venir transformer n’importe laquelle de vos photos en un genre d’oeuvre d’art. Le concept est simple puisque l’utilisateur soumet aux serveurs de Prisma une photo qui est alors analysée puis sur laquelle un filtre – parmi une sélection de plusieurs dizaines d’effets – est appliqué. Celui-ci va tenter de reproduire certains grands traits des principaux courants artistiques, culturels ou de peintres. Le résultat est souvent bluffant, mais l’inconvénient est la nécessité d’une connexion Internet active et le temps d’attente pour que le filtre soit appliqué.