PhoneGap, le framework crossplatform HTML/CSS racheté récemment par la société Adobe, connait un nouveau bouleversement de fond en intégrant la fondation Apache sous le nom  Cordova.

Logo Cordova

 

Corodova (ex-Phonegap) est l’un de ses outils dit « magique » car capable, à partir d’un même bout de code, de pouvoir générer des applications Android, iOS, Windows ou bien encore Blackberry. C’est ce que l’on nommera alors une application « cross-platform« . Le développeur utilise du code HTML et surtout des librairies Javascript et CSS qui seront en mesure de reproduire une interface graphique proche de l’environnement natif. L’application web est alors encapsulée dans une application native afin de pouvoir être exécuter par le moteur de rendu HTML (ou webkit) embarqué sur le système d’exploitation cible.

Cordova, distribuée sous licence Open Source Apache,  est l’une des solutions les plus connues pour la production d’application de ce type (à l’instar de Titanium).

Fonctionnement de Phonegap Cordova…

La grande question, avant même de savoir quel outil cross-platform utiliser, est d’identifier les fonctionnalités que vous avez à développer dans votre application. En fonction des fonctionnalités, de la complexité de votre application vous envisagerez d’élaborer votre application en code natif (un code par système d’exploitation cible, permettant une meilleure intégration, une plus grande rapidité d’exécution, une meilleure expérience utilisateur) ou en « web crossplatform » (HTML/JS/CSS) (code unifié, coût faible).

Source : Cordova (PhoneGap)