CyanogenMod a connu une profonde mutation avec l’arrivée d’Ice Cream Sandwich (ICS) (et peut-être aussi à cause du départ vers Samsung de Steve Kondik, aka Cyanogen himself!).
Mais le temps a fait son oeuvre, et le 14 juin, l’heure du « code freeze«  a enfin sonné pour CM9. Dorénavant seuls les bugs seront corrigés, aucune nouvelle fonctionnalité ne sera apportée.
Autrement dit, la release candidate de CyanogenMod9 ne devrait plus trop tarder !

cyanogenmod9-cid
La liste de matériel compatible n’est pas encore figée, cependant les développeurs assurent que CM9 a été conçue pour un portage facile vers un nombre important de smartphones ou tablettes. Nous leur ferons confiance sur ce point car après tout, n’est-ce pas là l’essentiel pour une ROM aftermarket ? Signalons aussi pour les terminaux plus anciens (qui a crié HTC Desire ???), que la branche 7 de CyanogenMod n’est pas morte, puisque la RC3 de CM7.2 était en ligne depuis fin mai, et que la version finale est sortie cette nuit!

Et si vraiment vous voulez goûter CM9, mais que votre matériel n’est pas dans la liste supportée par Cyanogen , alors soyez curieux (et un peu aventureux aussi). Des ROM intégrant tout ou partie de CM9 existent. Citons par exemple Tegraowners ICS ROM, pour les tablettes Acer Iconia Tab A500/A501…Si vous connaissez d’autres ROM basées sur CyanogenMod9, n’hésitez pas à nous faire partager vos bons plans.

En prenant moins de risques, il est aussi possible de n‘installer que Trebuchet, le launcher CM9, mais là on est loin du compte… Naturellement, flasher une ROM aussi célèbre soit-elle représente un risque non négligeable (brick notamment), et annule la garantie de votre matériel.