nexus one pas cyanogen10Bien que cela ne constitue pas à proprement parler une surprise, CyanogenMod a officialisé la fin des développements autour des smartphones basés sur les processeurs Snapdragon S1. Parmi eux citons les plus célèbres: Google Nexus One, HTC Desire, HTC Hero, qui ne recevront donc pas CM9.

Cet enterrement de première classe, s’est produit hier sous forme d’une simple publication Google+.
Parmi les raisons avancées, voici les principales :
Le Nexus One, comme le HTC Desire ne disposent que de 512Mo de mémoire interne. La gourmandise d’ICS (Android 4.0, base de CyanogenMod9, CM9) impose de facto la nécessité d’introduire un hboot modifié pour partitionner différemment cet espace restreint. Pas simple donc.

De plus, le grand nombre de mobiles utilisant les Socs QSD8x50, MSM7x25, MSM7x27 et MSM7x27T multiplierait la difficulté.
Sans compter qu’aucune bibliothèque média compatible avec les API ICS n’existe pour ces appareils, depuis longtemps abandonnés des constructeurs (notamment pour l’encodage et le décodage vidéo).

Bien évidemment, cela ne signifie en rien que lesdits appareils ne puissent pas tourner sous ICS, les fans d’XDA savent de quoi je parle. Les scripts a2sd, ad2sdx (…)  permettant d’utiliser la carte SD en lieu et place de la mémoire interne, produisent parfois de petits miracles (à condition d‘avoir la bonne carte SD). Cependant tout ce qui existe reste expérimental et pas vraiment adapté à un déploiement large, simple et fiable pour un usage quotidien.

CyanogenMod enfonce le clou en expliquant qu’ils mettent en oeuvre des tests de compatibilité, pour valider ou non leur système (Compatibility Test Suite, ou CTS). Ces tests utilisés aussi par les constructeurs, déterminent si les changements qu’ils opèrent sur Android ne cassent pas les API Android, la plateforme et autres standards.
Concernant le Nexus One et consorts ces voyants-là virent au rouge.

Passer outre finirait forcément par provoquer des problèmes sur les applications, ce qui entraînerait en cascade la colère des développeurs, et au final un blacklist possible des terminaux en questions sur le Play Store, voire pire le rejet complet de CyanogenMode par Google.

En bref CyanogenMod qui a peut-être perdu son esprit aventureux des débuts, ne souhaite pas prendre ce risque et préfère jeter l’éponge. Les utilisateurs pourront se consoler avec les branches CM7 (7.1, ou 7.2), ou bien en achetant un Galaxy Nexus dont les prix fondent comme ice cream sandwich au soleil! Que voulez-vous, l’aftermarket a aussi ses limites…

PS : voici la liste des smartphones utilisant les socs Snapdragon S1 concernés : blade, bravo (HTC Desire), bravoc, buzz, c660, click, cooper, desirec, e510, e720, es209ra, espresso, hero, heroc, inc, legend, liberty, morrisson, motus, one, p500, passion, robym, s5670, supersonic, tass, u8150, u8220, z71, zero.