Bon nombre de terminaux voient rapidement leur durée de vie réduite. Une des causes principales est le suivi constructeur qui peut parfois être catastrophique. Une mise à jour annoncée en retard ? Un constructeur qui ne met pas à jour son produit qui date d’il y a trois mois ? Ce scénario arrive bien souvent, et pour ne pas jeter son téléphone à la poubelle ou le vendre à perte sur Leboncoin, il existe alors une solution « aftermarket » adoptée par beaucoup de passionnés, les Roms customs.

Si vous vous y intéressez un tout petit peu, vous n’avez pas pu passer à côté de la plus célèbre d’entre elles, j’ai cité : CyanogenMod !

Cid, la mascotte de CyanogenMod

A chaque fois que Google sort une nouvelle version d’Android, l’équipe de CyanogenMod développe une nouvelle version qui reprend la version « stock » AOSP du nouvel Android. Alors qu’Android Jelly Bean est sorti le 9 juillet 2012, CyanogenMod 10 (soit la version basée sur Jelly Bean) est sortie le 9 août 2012, rapide non ? (bien plus rapide en tous cas, qu’entre ICS et CM9 !)

Si vous pensez pouvoir remettre à neuf votre vieux smartphone avec une superbe interface utilisateur digne des plus grands constructeurs, passez votre chemin. Cyanogen est justement connue car elle reprend Android « brut » mais en y ajoutant quelques fonctionnalités.

Dans cet article, je mettrai en avant les nouveautés de CM10 par rapport à la version précédente CM9 basée elle sur Android 4.0 ICS. Je parlerai également des différences entre une ROM « stock » Android 4.1 et CM10. Je partirai des ajouts les plus évidents aux plus « cachés ».

Le menu principal

Les 4 nouveaux menus en bas permettent de personnaliser un peu plus Android

Le menu est identique à celui que l’on trouve sur Android 4.1 mais avec l’ajout de nouvelles catégories. Au final, elles sont au nombre de sept avec dans l’ordre :

  • Trebuchet
  • Ecran de verrouillage
  • Thèmes
  • Système
  • Profils
  • Performances
  • Options pour les développeurs

Trebuchet

C’est le nom donné au launcher de CyanogenMod, il est en version 0.2 et permet, contrairement au « vrai » Android 4.1 de choisir le nombre de pages sur l’écran d’accueil, la taille de la grille, la rotation automatique, le défilement des applications (horizontal ou vertical) et plus encore…

Ecran de verrouillage

Il permet d’ajouter la météo, les événements du calendrier, l’état de la batterie, le style de verrouillage etc…

Thèmes

Il permet de changer le thème… je n’y ai jamais touché (le thème par défaut de Jelly Bean est très très bien).

Système

Le menu de CyanogenMod par excellence. Il vous permet de modifier votre barre de notification en ajoutant des « toggles » (ou switchs ON/OFF) qui permettent d’activer / désactiver rapidement votre WiFi / Partage de connexion / Bluetooth / Torche / Data / GPS, modifier la musique en cours de lecture, régler la luminosité etc…

Il permet également de modifier la barre d’état en proposant par exemple d’afficher votre pourcentage de batterie restante, de modifier le fond d’écran, de modifier le menu marche/arrêt et le comportement de vos boutons physiques (par exemple, l’appuie long sur X bouton va lancer l’application Y).

Profils

Il permet de choisir entre différents profils comme « Maison » / « Extérieur » / « Travail » : cela affectera votre volume, vos connexions, votre luminosité…

Options pour les développeurs

Comme son nom l’indique, ce menu vous permettra d’activer le débogage USB, mais aussi d’afficher des informations en continu sur votre écran tel que le « point de contact », la RAM dispo, l’utilisation du CPU… Bref, réservées aux vrais bidouilleurs, les autres n’y trouveront pas une grande utilité.

Performances

Si votre appareil possède un kernel modifié permettant l’overclock, ce menu vous permettra entre autre de régler la fréquence du processeur au-delà de sa limite (faîtes très attention, à ne pas attribuer une valeur trop élevée). Une telle modification augmentera la fluidité de votre téléphone mais consommera plus de batterie : il faut donc choisir un bon compromis lors du choix de la fréquence.

Les applications spécifiques à CyanogenMod 10

Si on fouille dans le lanceur d’application, on en remarque 3 nouvelles :

  • Appolo (lecteur de musique)
  • Torche (une torche…)
  • Horloge

Cette dernière application est déjà incluse dans Android 4.1 mais possède en plus un chronomètre et un compte à rebours. Je ne m’étendrai pas sur Appolo : c’est une application musique assez basique où on navigue en « slidant » différents onglets comme Artiste / Album / Titre etc…

Réponse rapide aux SMS

Quand vous recevez un SMS, vous pouvez y répondre rapidement (comme le fait déjà des applications tierces, telles que GO SMS PRO ou Handcent SMS) grâce au nouveau système de notification de Jelly Bean. J’ai déjà fait une article à ce sujet que je vous invite à consulter pour plus d’informations.

Et niveau performances, ça donne quoi ?

CM10 est toujours en développement. Néanmoins, la ROM reste très stable et fluide, je l’utilise au quotidien et fait mes mises à jour hebdomadaires. Si vous aussi vous voulez tenter l’aventure CyanogenMod 10, rendez-vous sur le forum XDA Developers et cherchez le sous-forum qui correspond à votre téléphone, si celui-ci n’est pas un dinosaure, elle y sera certainement !

Gardez en tête qu’installer une ROM custom n’est pas sans risques : il faut pour cela disposer notamment d’un smartphone ayant un recovery custom (CWM par exemple), ce qui induit la perte de la garantie de votre matériel.

Ah… j’oubliais, il reste une petite nouveauté dont je ne vous ai pas parlé, mais je vais vous laisser la découvrir. Bon, je suis sympa, je vous donne un indice : Aller dans le menu « A propos du téléphone » et appuyer le plus vite possible avec deux doigts sur « Version CyanogenMod »

J’en ai déjà trop dit…