Wine permet depuis plusieurs années de faire tourner des applications Windows dans un environnement Mac OS X ou Linux. Néanmoins il sera très prochainement compatible avec des architectures ARM afin de pouvoir le faire tourner sous Android.

image

Dans une présentation donnée par Alexandra Julliard au FOSDEM, nous avons pu assister à la première démonstration publique de Wine sur Android. En effet, sur son Macbook de développement, un émulateur Android a fait fonctionner Wine. A travers la société CodeWeavers, ils vont pouvoir très bientôt proposer de l’émulation Windows sur Android. 

Wine est un logiciel libre (mais pas forcément gratuit :)) – sous licence LGPL. Pour simplifier il s’agit d’une réecriture de l’interface graphique de Windows pour les systèmes d’exploitation basés sur *nix (comme Linux ou Mac). Ce n’est donc pas un émulateur (plus gourmand en ressources). Wine est très utilisé, principalement pour les jeux, par les Linuxiens.

CodeWeavers a donc réalisé une implémentation de Wine pour le kernel embarqué sur la plateforme Android pour les processeurs ARM. Wine ne requiert pas une version spécifique de Windows pour fonctionner. C’est réellement indépendant du système hôte. Le but ici n’est donc pas d’utiliser Windows au lieu Android mais d’exécuter des programmes Windows sur Android (jeux, suites bureautiques…).

 

Source