Retour en 2012, Linus Torvalds avait insulté ouvertement NVIDIA pour l’absence de drivers. Aujourd’hui, le papa de Linux revoit son jugement en félicitant NVIDIA pour la parution rapide des drivers du Tegra K1 sur son profil Google+.

nvidia-linus-torvalds-drivers-tegra-k1

Officialisé en grande pompe lors du CES de Las Vegas le 5 janvier dernier, le Tegra K1 s’annonce déjà comme une solution plutôt prometteuse sur le marché de la mobilité. Alors que la plupart des fabricants de terminaux mobiles en auraient déjà quelques exemplaires entre les mains, Alexandre Courbot, un ingénieur logiciel pour la division japonaise de NVIDIA, déclare avoir mis en chantier la publication des drivers officiels du NVIDIA Tegra K1 sur la plateforme en ligne de FreeDesktop.org depuis vendredi soir.

« Nouveau » (sur FreeDesktop.org) est une série de pilotes créés par la communauté à destination des cartes graphiques NVIDIA. Comme le souligne Alexandre Courbot, il s’agit d’une version encore incomplète des drivers car de nombreuses fonctionnalités avancées manquantes sont encore à l’étude avec le logiciel d’affichage Open Source. C’est une très bonne chose d’avoir la contribution officielle d’un ingénieur de chez NVIDIA.

Avec leurs bases ARM, les solutions du Tegra K1 auront certainement un bel avenir dans la mobilité. Compatible Android, Windows et Linux, il ne serait pas impossible que ce type de solutions arrive dans la plupart des ordinateurs portables, en plus des smartphones et tablettes. Inutile de rappeler qu’une telle ouverture permettra à la communauté de mieux adapter ses drivers, et notamment sur les systèmes d’exploitation basés sur Linux qui ne disposaient pas vraiment des sources jusqu’à ce jour. Quoi qu’il en soit, la donne pourrait bien changer grâce à la contribution de Alexandre Courbot. Merci à lui.