Google vient de mettre en ligne une vidéo d’introduction à Android Wear. Timothy Jordan y explique notamment comment Google voit les interactions entre les objets connectés et le téléphone et comment a été pensée l’interface.

android-wear-logo

À quelques jours du lancement de la Google I/O, Google prépare le terrain et propose une vidéo pédagogique sur le fonctionnement d’Android Wear. Timothy Jordan, un développeur de Google, y explique tout d’abord à quoi peuvent bien servir les montres connectées. Selon lui, nous passons (et perdons) beaucoup de trop de temps à sortir notre téléphone et à consulter des informations. Avec pour principale conséquence de hacher le rythme de notre vie réelle. Les montres et les objets connectés devraient alors permettre de ne plus perdre de temps en consultant simplement les notifications et les informations les plus importantes sur un petit écran.

andrid wear
Timothy Jordan revient ensuite sur l’élaboration de l’interface d’Android Wear. Les ingénieurs sont partis du principe que les petits écrans des objets connectés ne convenaient pas aux grilles d’applications classiques que l’on retrouve sur les smartphones. Android Wear a donc été conçu pour que l’on puisse interagir le plus possible avec l’objet connecté par la voix. L’interface se veut donc « simple, lisible en un clin d’oeil et conçue autour des micro-interactions ». Elle doit afficher le minimum d’objets possibles, mais posséder les informations les plus pertinentes possible en fonction du contexte. Timothy Jordan ne s’étend pas beaucoup plus sur le sujet, on ne saura donc pas exactement comment et avec quelles fonctionnalités.

andrid wear 2

Pour Google, il n’est pas envisageable d’avoir des grilles d’applications sur les objets connectés.

La fin de la vidéo se concentre sur l’aspect développement des applications. Google précise que le portage des applications vers Android Wearables est très simple et ne nécessite que peu de travail supplémentaire. Pour que les notifications s’affichent sur un objet connecté installé sur Android Wearables, aucune ligne de code supplémentaire n’est nécessaire par rapport à une application Android classique. Android Wearables permettra également d’intégrer des interactions avec l’objet connecté grâce à la voix très facilement. Le SDK, encore non accessible, devrait à l’avenir permettre aux développeurs de créer des interfaces, de faire communiquer le téléphone et l’objet connecté ou encore d’utiliser les capteurs de la montre pour afficher des statistiques précises et en temps réel.

andrid wear 4

La vidéo complète, en anglais uniquement, se consulte juste en dessous de cette actualité. On devrait en apprendre un peu plus sur la date de mise en ligne du SDK ainsi que sur les nouveaux objets connectés durant la Google I/O qui se tiendra la semaine prochaine à San Francisco. Nous serons d’ailleurs sur place pour vous en faire un compte rendu complet.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid