Sundar Pichai, le responsable de la branche Android chez Google, était le premier à monter sur scène lors de la conférence d’ouverture de la Google I/O. Et il a commencé par présenter Android One, un programme qui permettra aux populations des pays émergents de pouvoir accéder aux smartphones Android plus facilement.

android one

La première annonce de la Google I/O ne concernait pas tellement nos smartphones haut de gamme que la grande majorité de la population mondiale attend. Constatant qu’il était compliqué pour les populations des pays émergents d’acheter un smartphone, Google va mettre en place un programme spécial : Android One. Il s’agit d’un partenariat entre Google et différents constructeurs (Karbonn, Micromax, et Spice ont été cités, l’Inde était en tête des pays ciblés) pour produire des téléphones qui répondent à des exigences minimum.

android one 3

Les smartphones produits dans le cadre de ce programme devront posséder deux ports SIM, un port carte SD, un écran d’au moins 4,5 pouces, un tuner FM et leur prix ne devra pas dépasser 100 dollars : ce sont du moins les caractéristiques de l’appareil sur lequel travaille Google avec l’OEM Micromax. Google, de son côté se chargera de la partie logicielle. La version d’Android (qui n’a pas été précisée, mais on suppose que ce sera KitKat) installée sur ces téléphones sera forcément une version stock d’Android (comme sur les produits de la gamme Nexus et les téléphones Google Play Edition) et ils bénéficieront de mise à jour automatiques.

android one 2

Google compte sur ces téléphones pour permettre « au prochain milliard de personnes » d’accéder à Internet. On devrait en apprendre un peu plus sur ce programme dans les jours à venir.