Tout d’abord, vérifions que vous savez tous ce qu’est un market d’applications : il s’agit d’une application permettant de télécharger et installer d’autres applications (la plupart donnent aussi la possibilité d’acheter ces applications).

Le plus connu étant bien entendu l’Android Market de Google, pré-installé sur la plupart des terminaux actuels. C’est sur celui- ci qu’on trouve le plus grand nombre d’applications, mais ses fonctionnalités sont assez critiquées : description trop limitée, pourcentage sur les gains affecté à Google trop important, pas de suivi des utilisateurs , absence ou presque d’interface web officielle pour parcourir le market…

C’est pour corriger ces différentes fonctionnalités que quelques développeurs ont décidé de créer leur propre Android Market, qu’on qualifie alors de market alternatif. J’ai décidé aujourd’hui de vous présenter quelques alternatives… qui méritent très souvent d’être connues et utilisées.

Qu’y gagne-t’on ? Pour les développeurs c’est souvent une meilleure visibilité de leurs applications, puisque le nombre est souvent dérisoire devant celui de l’Android Market. Mais aussi de nouveaux marchés avec les markets adaptés aux tablettes, les moyens de paiement diversifiés (Paypal, Allopass…). De plus l’inscription en tant que développeur à ces différents markets est gratuite ! (à la différence des 25 dollars requis pour être présent sur le market de Google).

Pour l’utilisateur c’est souvent la possibilité de faire son choix plus facilement (description plus détaillée, plus de captures d’écran, parfois des vidéos…), de payer avec un autre moyen que Google Checkout : allopass, de faire son choix sur le web-market et d’installer l’application depuis celui-ci en un clic, et pleins d’autres avantages qui changent en fonction de l’alternative !

De plus, les markets alternatifs permettent de bénéficier d’un market sur des terminaux non validés par Google, comme l’Archos 5 IT ou le Geeksphone One, c’est-à-dire si votre matériel ne dispose pas de l’Android Market.

Un autre avantage est la localisation, les applications payantes de l’Android Market n’étant réservées pour le moment qu’à un petit nombre de pays, beaucoup d’utilisateurs n’ont accès qu’aux applications gratuites. Les markets alternatifs sont souvent accessibles dans n’importe quel pays, selon la volonté des développeurs.

Pour cette rétrospective, j’ai décidé de vous parler des trois alternatives françaises (par français j’entends développées par des français, et non pas réservées aux français!)

Appoke

Ce market assez récent (la bêta privée n’est ouverte que depuis quelques semaines) est développé par un membre de l’équipe de FrAndroid : Guerwan. Il met l’accent sur l’aspect social, permettant aux utilisateurs de se proposer des applications facilement, mais aussi sur la possibilité de lancer l’installation d’une application en un click depuis son web-market. Il s’agit donc en fait d’un gros réseau social à la Twitter (avec ses différents flux) permettant l’échange d’applications entre utilisateurs, et donnant au développeur la possibilité de créer un effet viral pour son application.

Appslib

Ce market est développé par la société française Archos, et est spécialement adapté et destiné à ses tablettes sous Android : les Archos 5 IT et 7 HT. Il y a eu un grand bond dans son développement lorsqu’Archos avait offert un Archos 5 IT aux développeurs publiant une application sur l’Appslib. Chaque application est soumise à validation pour vérifier qu’elle s’adapte bien aux tablettes. Archos a fait savoir qu’il était prêt à ouvrir leur market à d’autres constructeurs, un fait intéressant pour la communauté Android. Les applications payantes commencent à arriver…

YAAM, YetAnotherAndroidMarket

Lui aussi est développé par un membre de l’équipe de FrAndroid : moi-même alias Malgon 😉

Ce market français, âgé de quelques mois seulement, compte actuellement une centaine d’applications (dont celle officielle de la RATP!) et presque 7 000 utilisateurs. Le but de ce market est d’atteindre les fonctionnalités du market officiel, tout en corrigeant les défauts entre autre recensés par cette pétition. Le mode de paiement paypal est par exemple proposé directement depuis l’application, des descriptions illimitées (avec mise en forme HTML,…). L’accent est donc mis sur l’utilisateur et sur la facilité pour lui de faire son choix parmi les applications.

Cette petite liste est bien sûr non exhaustive, mais je trouve qu’il était important de mettre en avant les projets français, vu qu’on entend surtout des gros américains comme slideme.

Et vous, si vous en utilisez une, quelle alternative préférez-vous ? (même non listée ici)