image-61

A n’en pas douter, les premiers smartphones Motorola sont sur le point d’arriver. Mais Motorola prépare le terrain comme il le faut, ils ont lancé Motodev. Une plate-forme pour aider n’importe quel développeur à développer et améliorer ses applications, avec Motorola bien sûr.

Motorola a publié tout un article avec des conseils étape par étape pour le développement d’application : l’Architecture, les basiques, premières applications, l’émulateur, les meilleurs pratiques (avec des conseils), UI Design, Debugging, et même la soumission à l’Android Market. Maj : C’est en réalité, la table des matière du guide de développement Android rédigé par Google, enfin l’intention est là.

Motorola a prévu un tas de conférences sur le développement et Android, qu’ils appelent Meet-up entre les USA et l’UK. Malheureusement aucunes de prévues à Paris. Tout se passe sur Android Silicon Valley.

Tout les sujets y sont abordés, comme la monétisation des applications. Ils conseillent de travailler avec Mogees, une entreprise qui vous apporte des solutions de monétisations : gestion des « free trial », ou de la vente de service premium par exemple. Cette société semble être un consultant pour vous aider à monétiser de la meilleure manière vos applications. Voici par exemple les 6 modèles de monétisation pour Motorola :

  1. Monétisation par télélchargement
  2. Monétisation par inscription
  3. Applications de démonstration ou « lite »
  4. Publicité dans l’application (micro-format)
  5. Vente premium (service ou objets), par exemple les jeux pour améliorer ses performances
  6. La combinaison de deux ou trois modèles

Le portail est assez complet pour une mise en place très récente, car la publicatio n’a eu lieu qu’il y a 5 jours.

Et bien tout a pour dire que ces opportunités se multiplient, et on n’avons plus à douter qu’Android va devenir la référence en tant que système d’opération pour mobile. On rélève aussi l’implication de Motorola, qui souhaite devenir un membre très actif de l’éco-système Android. En effet après ses smartphones qui ne devraient plus tardés, ils vont sûrement équipé des netbooks et peut-être même d’autres appareils… qui sait ? 🙂

Ceci n’était pas un billet sponsorisé.