Nous nous attendions à une annonce durant la conférence Build 2015, la voici. Windows 10 fera « tourner » des apps Android, la firme de Redmond veut accélérer son virage « tactile » et va inciter les développeurs Android et iOS à déposer leurs apps sur le Windows Store.

0226000008021626-photo-build-2015

Ce n’est pas de l’émulation, ni techniquement une simple exécution. Microsoft a lancé une plateforme nommée Projet Astoria, pour permettre aux développeurs de développer directement en C++ et Java afin de s’assurer qu’ils ne partent pas « de zéro ». Les développeurs iOS seront également convoités, avec la prise en charge de l’Objective-C (ce que Microsoft appelle le Projet Islandwood). Tout se fera au sein de Visual Studio, dont l’objectif est de faciliter le travail des développeurs.

choice-hotels

Néanmoins, ce ne sera pas si simple. Windows 10 ne fera pas tourner les applications qui utilisent des API propriétaires, comme ceux de Google par exemple. Enfin, un peu comme les apps Android et Chrome OS, il y aura sans doute de nombreuses limitations. Pendant la conférence, Microsoft a réalisé la démonstration de Candy Crush Saga pour Windows Phone, converti à partir de son code iOS d’origine avec l’aide de ces nouveaux outils de développement. Microsoft a tout de même des atouts, comme la possibilité de passer automatiquement des outils Google Maps (utilisés au sein des applications) à ceux de Bing Maps, pour les applications Android.

Capture d’écran-2015-04-29-23.32.06

Il est possible de s’inscrire au « Project Astoria » Limited Developer Preview

Windows 10 met en avant ce que Microsoft appelle des « applications universelles », capables de fonctionner sur 10 appareils, des smartphones à la console Xbox en passant par le Raspberry Pi. Pour ces applications universelles, il faudra compter sur un Windows Store unifié, avec de nouvelles options de paiement telles que la facturation opérateur. Comme ce qu’offre le Google Play chez les opérateurs français.

Ce qui est sûr, c’est que Microsoft est en train de mettre en place ses pions pour le lancement de Windows 10, dont aucune date officielle de lancement n’a été annoncée. Pour le moment, les indiscrétions du AMD annoncent une disponibilité pour le mois de juillet.