Google vient d’annoncer sur son blog dédié aux développeurs la fin du support d’Android Developer Tools (ADT) au sein d’Eclipse. Pour développer des applications Android, il faudra désormais passer par Android Studio, la solution tout en un de Google.

android studio

Pour développer une application sous Android, il existe actuellement deux principaux chemins : soit passer par Android Studio, l’IDE de Google basé sur IntelliJ IDEA, soit passer par l’IDE Eclipse grâce aux Android Developer Tools (ADT) comprenant plusieurs plugins. Google vient d’annoncer l’arrêt du développement des ADT ainsi que le support officiel d’ici la fin de l’année. Il est donc recommandé aux développeurs de commencer à migrer leurs projets vers Android Studio, la solution proposée par Google depuis 2013. Android Studio avait en effet été annoncé à la Google I/O de 2013 a connu une longue phase de bêta avant d’arriver en version finale 1.0 en décembre dernier. Pour migrer vers Android Studio depuis Eclipse, Google a mis en place un guide mais il faut savoir qu’Android Studio intègre un mécanisme permettant d’importer un projet existant.

Google en a profité pour rapidement évoquer l’avenir d’Android Studio. On apprend ainsi que les outils existants en dehors d’Android Studio (comme DDMS et Trace Viewer) seront migrés au sein d’Android Studio. Ensuite, le support du NDK d’Android devrait être directement intégré au sein d’Android Studio. Enfin, Google précise que les outils Android au sein d’Eclipse continueront d’exister grâce à la communauté de développeurs.