À l’occasion de la GDC Europe, qui se déroule actuellement en marge de la Gamescom à Cologne (Allemagne), Autodesk vient d’annoncer Stingray, un moteur de jeu capable de créer des jeux pour PC, PS4, Xbox One, Oculus Rift, iOS ainsi qu’Android.

autodesk-stingray

Si vous n’êtes pas particulièrement impliqués dans la création graphique, le nom d’Autodesk ne vous dit probablement rien, et pourtant, il s’agit de l’entreprise derrière des logiciels incontournables tels que 3D Studio Max, AutoCAD ou encore Maya. Aujourd’hui, la société californienne va plus loin que ses habituels softs de modélisation en annonçant son premier moteur de jeu pour rivaliser avec les grands noms du moment tels que Unity et Unreal, pour ne citer que les deux les plus utilisés en cross-platform.

Stingray, de son petit nom, est un moteur capable de réaliser des jeux compatibles avec Windows 7 et 8 (et 10 ?), Oculus Rift DK2, PS4, Xbox One, iOS et dans le cas qui nous intéresse, Android. Il n’a d’ailleurs pas été créé à partir de rien puisqu’il est basé sur l’architecture du moteur Bitsquid, racheté par Autodesk l’année dernière et ayant entre autres servi à la création de Gauntlet (le récent remake), Helldivers, Magicka: Wizard Wars et War of the Vikings.

Les utilisateurs des autres logiciels d’Autodesk seront également ravis d’apprendre que des ponts ont été mis en place entre Stingray et les différents outils déjà disponibles tels que Maya ou 3DS Max afin de faciliter le processus de développement. Par ailleurs, il embarque également un lot d’outils essentiels comme NVIDIA PhysX, HumanIK et Audiokinetic Wwise.

Stingray sera disponible à partir du 19 août moyennant un abonnement de 30 dollars par mois. Reste à savoir maintenant ce que les développeurs en feront…