Des développeurs sont parvenus à faire tourner le tout nouveau noyau Linux en version 4.5 sur la Nexus 7 2013 avec seulement 50 patchs nécessaires. Une très bonne nouvelle qui suit de quelques jours l’annonce de Sony du support du kernel mainline de Linux pour ses Sony Xperia Z, Z1, Z2, Z3. L’avantage pour l’utilisateur est simple : pouvoir bénéficier de toutes les nouveautés des noyaux Linux plus rapidement et espérer un temps plus court entre les mises à jour.

Linux-Kernel-3-3

Android est basé sur un noyau (kernel) Linux. Lorsqu’un constructeur veut installer Android sur son terminal, il doit apporter des corrections de bugs et ajouter des fonctionnalités au noyau, en plus de toute une série de patchs de base proposée par Google pour réussir à faire tourner AOSP sur le terminal. Ces patchs peuvent se compter par dizaines de milliers lorsqu’il s’agit de supporter toute une série de composants inconnus dans le monde Linux : un SoC Qualcomm, une puce Wi-Fi, etc. Si le constructeur souhaite utiliser la toute dernière version du kernel Linux, il devra appliquer lui même de nombreux patchs. Cela pourrait bien changer, notamment grâce à Sony.

 

Sony travaille au support du kernel mainline

En février dernier, Sony a annoncé le support du noyau Linux de la branche mainline pour certains appareils (Sony Xperia Z, Z1, Z2 et Z3). À titre d’information, le kernel mainline est actuellement en version 4.5 alors que le Galaxy S7 de Samsung est équipé du noyau 3.18 qui a plus d’un an. L’idée, pour Sony, est alors de proposer à la communauté Linux les modifications à apporter au noyau mainline pour supporter les appareils Xperia sans avoir besoin de déployer des dizaines de milliers de patchs. L’objectif est clair : limiter le temps passé par les développeurs lors d’une mise à jour du noyau sur les appareils et proposer aux utilisateurs plus facilement le noyau Linux le plus récent.

 

Nexus 7 : le kernel 4.5 est là

Les utilisateurs de la Nexus 7 2013 de Google vont aussi pouvoir profiter des tout derniers noyaux. En effet, certains développeurs ont réussi à faire tourner la Nexus 7 2013 avec le noyau 4.5 sur Android 6.0.1 Marshmallow avec seulement 50 patchs, en utilisant le pilote graphique freedeno et mesa pour le support d’OpenGL. Les plus curieux pourront même suivre ce mini tutoriel en anglais pour tenter d’installer le noyau 4.5 sur la Nexus 7.

 

Des mises à jour plus rapides pour les utilisateurs

Pour les utilisateurs finaux, le support du kernel mainline sur les appareils Android permettra de bénéficier de mises à jour plus rapides, lorsque les constructeurs seront obligés, ou souhaiteront mettre à jour le noyau. On peut alors espérer l’arrivée plus rapide des nouvelles versions d’Android sur les appareils même si pour le moment, seul Sony semble vouloir emprunter cette voie.