motoDev1

Le fabricant de téléphones américain qui a du mal à se maintenir dans la course mobile a choisi la stratégie Android pour se repositionner sur le marché.

En effet, on sait que Motorola compte bien sortir des terminaux Androïd d’ici la fin de l’année mais le constructeur veut se démarquer en sortant son propre environnement de développement et se rapprocher des développeurs.

L’enjeu est de taille puisque Motorola sera le premier à s’intéresser à la fois à la partie hardware de l’aventure Android mais aussi aux applications avec Motodev.

A l’heure actuelle, la suite studio Motodev est disponible en Béta et au programme nous avons à notre disposition :

  • Un pack complet Eclipse + Androik SDK avec mise à jour automatique du SDK (avec émulateur)
  • Des codes snippets
  • Une gestion simplifiée des signatures par certificat
  • L’intégration de la gestion de l’Android Market via le Motodev Studio
  • Une nouvelle perspective « Motodev » dans Eclipse
  • La possibilité de déployer ses applications sur des machines réelles via DeviceAnywhere pour effectuer des tests
  • La possibilité de déployer ses applications sur des mobiles Motorola en avant-première

motodevKit

Vous l’aurez compris, Motorola veut simplifier au maximum le développement sur ses terminaux et s’attirer la sympathie des développeurs débutants ou expérimentés.

Le fabricant mettra même à dispositions ses propres ingénieurs, via des forums de discussion, mais aussi de la documentation, des articles et des podcasts, tout ceci via un programme appelé App Accelerator Program.

motorolaSummit

Nous pourrons donc avoir un aperçu des intentions et du programme de Motorola au Motorola Summit qui se tiendra le 6 Octobre à San-Diego.