La question des assistants vocaux est plus d’actualité que jamais en 2017, avec l’arrivée de ces derniers sur les produits qui nous entourent. On parle de plus en plus de Google Assistant, d’Amazon Alexa et des autres, comme Siri ou le futur Bixby de Samsung.

 

 

Introduction 

La guerre des assistants vocaux est lancée. Depuis qu’Apple a révélé Siri au monde entier en 2011, la plupart des géants de l’informatique s’est lancée le défi de créer l’assistant l’assistant vocal le plus performant pour les consommateurs. En 2017, la concurrence est plus rude que jamais.

 

Qu’est-ce qu’un assistant personnel ?

Avant d’avancer un peu plus dans ce dossier, une rapide explication sur la fonction d’un assistant personnel est peut-être de rigueur.

Un assistant vocal, comme son nom l’indique, est un système avec lequel on interagit principalement oralement. Il permet de retranscrire textuellement des informations fournies oralement.

Un assistant personnel va plus loin que ça. En sa qualité d’”assistant”, son but est de nous fournir les informations les plus pertinentes désirées par son utilisateur.

Un exemple très simple est celui de la commande vocale. En demandant à son smartphone : “Appelle Ulrich sur son mobile”, ce dernier va automatiquement composer le bon numéro.

Mais, dans l’idéal, les actions effectuées et informations présentées devraient être bien plus complexes. Comme à un réel assistant, nous pourrons alors demander à nos ordinateurs de poche : Trouve une chambre de 3 personnes disponible du 26 février au 2 mars à Barcelone et envoie les propositions aux membres du groupe “MWC 2017”.

Voilà,en résumé, quelle devrait être la fonction d’un assistant personnel : répondre aux besoins de son utilisateur en lui proposant des actions et des informations pertinentes, à sa demande ou non.

Actuellement, il existe nombre d’assistants vocaux et personnels, comme Assistant, de Google, Microsoft Cortana ou encore Siri sur les appareils Apple. Chaque assistant propose son lot d’actions, ce qui permet à chacun de se démarquer de la concurrence.

Une adoption d’un assistant personnel à grande échelle permettrait à son propriétaire de glaner énormément d’informations, ce qui lui serait très profitable. En permettant de connaître les besoins de millions d’utilisateurs, il est possible de développer des services calibrés pour, ou proposer des produits de manière plus pertinente. Ce ne serait plus de la publicité ciblée, mais de la publicité sur mesure. Ceci explique probablement pourquoi tout les grands de l’informatique cherchent à proposer le meilleur assistant personnel. 

 

Le but de ce dossier est de recenser les assistants personnels les plus intéressants disponibles, totalement ou en partie, sur Android. Les algorithmes de reconnaissance vocale étant devenus très perfectionnés, nous n’allons pas prendre en compte la précision de la compréhension vocale, chaque assistant étant globalement satisfaisant sur ce point.

 

Google Now

Sans doute le plus répandu des assistants personnels sur Android, Google Now est embarqué dans l’application Google disponible sur tous les appareils avec la suite applicative Google. On le trouve aussi dans nos montres Android Wear et les appareils Android TV.

À lire sur FrAndroid : OK Google : la liste des commandes vocales sous Android

Le premier argument de cet assistant est son côté polyglotte. Il est actuellement le seul assistant disponible sur Android capable de comprendre et de parler français. Il dispose également d’un large panel de commandes vocales, ce qui le rend pratique. Il est en revanche très dommage que les interactions soient très limitées, Now se contentant de lire une réponse, sans y insérer une quelconque forme de politesse qui rendrait le système plus “humain”.

Google Now donne des résultats en français, et lit la description fournie par Wikipédia.

De plus, il n’apprend pas vraiment des habitudes de son utilisateur, ce qui le rend peut-être moins intéressant que la concurrence.

 

Amazon Alexa

Amazon a surpris tout le monde en proposant sa propre version de l’assistant personnel. Alexa, de son nom,  n’est pas mobile, mais uniquement accessible à partir d’une station physique comme l’Amazon Echo. Cependant, comme Alexa est licenciée, elle est disponible sur de nombreux appareils qui ne sont pas des produits Amazon.

De plus Alexa est ouvert, ce qui donne la possibilité à tout un chacun d’ajouter le “skill” de son choix. Un skill est une compétence que l’on ajoute à Alexa. Alexa propose des interactions vocales plutôt satisfaisantes et apprend des requêtes de ses utilisateurs.

À lire sur FrAndroid : LG Hub Robot : Alexa a enfin un (premier) visage

Grâce à ces qualités, Alexa voit son taux d’adoption augmenter significativement, de nombreux produits annoncés au CES 2017 embarquant l’assistant personnel. Et comme chaque constructeur ou particulier peut contribuer à l’amélioration d’Alexa, il y a fort à parier que ses performances ne pourront qu’augmenter.

On regrette cependant qu’elle ne parle pas (encore) français. En effet, pour utiliser Alexa, il faut maîtriser l’anglais ou l’allemand.

 

Microsoft Cortana

Cortana Microsoft

Le nom de Cortana est maintenant connu de nombreuses personnes. Cortana est tout autant l’assistant personnel made in Microsoft que l’intelligence artificielle tirée de la licence Halo.

Cortana est très versatile. Elle est disponible sur les appareils Windows Phone, Windows 10, Android, iOS et même sur les appareils Xbox. en revanche, son niveau d’intégration varie grandement en fonction du système utilisé. Ainsi, si Cortana n’a aucun mal à parler français sur Windows 10, l’application pour Android ne comprend que l’anglais ou le chinois. Cette fragmentation est dommage, et assez difficile à expliquer.

Cortana donne des résultats en anglais sur Android.

Sur les points positifs, il faut avouer que la synchronisation de Cortana entre les appareils est une fonction qui peut faire des merveilles. Cortana propose des informations sous forme de cartes et apprend de chaque utilisateur. L’assistant est capable de plusieurs fonctions intéressantes, comme par exemple nous rappeler les engagements que l’on a fait par mail.

Cortana joue à fond la carte de l’interaction vocale, avec des intonations lorsqu’elle raconte des blagues par exemple. 

On regrettera cependant le manque de nouveautés depuis la sortie de Cortana, qui ne semble pas recevoir l’investissement qu’elle mérite dans son développement. L’assistant personnel étant fermé, cela n’aide pas vraiment Microsoft. En revanche, nous pourrons bientôt la retrouver dans des toasters ou réfrigérateurs, ce qui devrait aider son adoption et donc son développement.

 

Google Assistant

Voici le deuxième assistant personnel de la part de Google. Sobrement appelé Assistant, ce dernier est une évolution majeur de Now. Il apporte une vraie dimension interactive, plus crédible que n’importe assistant grand public à ce jour. Les échanges se font plus naturellement et il est plus facile de parler autour d’un même sujet sans avoir à le repréciser.

 

En matière d’interaction, Assistant est donc le plus évolué sur Android. Ainsi, si l’on sait qu’il arrive sur les prochains smartphones, montres ou appareils Android TV, on ne peut qu’attendre que le système soit compatible avec la langue française.

Il est certain que l’on pourra en profiter en 2017, mais il nous reste encore à avoir un matériel compatible, ce qui est plutôt rare en France.

À lire sur FrAndroid : Comment activer Google Assistant sur un téléphone non Pixel ? – Tutoriel

 

Tableau comparatif

Assistant personnelFrançaisOuvert aux applications tiercesMultiplateformeCollaboratif
Google Now
Amazon Alexa
Microsoft Cortana✅/❌(selon la plateforme)
Google Assistant

 

Les alternatives

Il existe encore d’autres alternatives, comme par exemple S Voice qui est exclusif aux appareils Samsung.

Chez la concurrence, on trouve le populaire Siri, qui équipe les appareils iOS et macOS. Il est l’assistant personnel qui a défini et démocratisé l’assistant personnel et est activement développé par Apple. Il n’est pas aussi évolutif qu’Assistant, mais bénéficie d’une intégration logicielle inégalée par ses concurrents.

Samsung travaille de son côté sur une amélioration de S Voice, qui devrait prendre la forme d’une intelligence artificielle du nom de Bixby. On attend de voir ce dont il en retourne avant de le situer face à ses concurrents.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Mais la prochaine avancée en matière d’assistant personnel pourrait bien venir de SoundHound. Houndifiy veut révolutionner la reconnaissance vocale en permettant le traitement d’une phrase qui contient plusieurs informations, qui serait difficile à analyser par les assistants virtuels actuels. Pour cela, il s’appuie sur son système d’IA collective, qui est améliorée en permanence par des tiers, qui la rende ainsi plus performante au fur et à mesure.