Android O devrait grâce à la refonte du système de serveurs être bien plus sécurisé, limitant ainsi les attaques.

Android O a prévu d’apporter un peu plus de sécurité avec son projet Treble. Ce dernier permet de mettre en place rapidement des mises à jour pour Android mais également de créer un système bien plus sécurisé. Pour cela, les équipes ont décidé de fragmenter son serveur média plutôt qu’un serveur accessible entièrement et directement. De quoi rendre le système déjà un peu moins vulnérable.

L’effet bac-à-sable du système d’Android O se poursuit donc sur sa lancée. Sur le blog Google des développeurs, on nous explique que les accès directs aux serveurs des périphériques audio ont par exemple été supprimés. Pour faire simple, les éléments hardwares et logiciels ont été séparés pour que les mises à jour soient faites indépendamment l’une à l’autre afin de ne pas courir de risques. Google est en effet capable d’isoler les accès pour ne répondre que à un HAL en particulier, sans inclure tous les autres. Cela limite les interactions et partages de données inutiles.

Voici un petit schéma pour bien comprendre cette évolution.

Ainsi, comme l’explique Google, cela permet d’ajouter une nouvelle couche de sécurité à Android O grâce à l’isolation des parties susceptibles d’être menacées par des attaques.

À lire sur FrAndroid : Android O et le “Project Treble” : les mises à jour arriveront bien plus vite