Parce qu’il n’est pas toujours facile de mettre la main sur certains fichiers système.

L’icône de Flashfire, l’une des célèbres applications de Chainfire

Les bidouilleurs de smartphones Android sont souvent confrontés à une difficulté : mettre la main sur le firmware d’origine pour remettre un appareil dans sa configuration d’usine.

Si des constructeurs comme Google ou OnePlus sont enclins à partager leurs sources, d’autres font l’inverse et ferment leur dépôt. C’est là qu’intervient Chainfire, illustre développeur et vétéran de la scène Android, à qui l’on doit de nombreux outils comme SuperSU, FlashFire, etc. Il vient de créer un portail de « factory images ». Mais ce n’est pas le travail d’un seul homme, puisque la communauté peut contribuer. Presque 700 contributeurs sont d’ailleurs déjà inscrits.

Le site est très simple d’utilisation, il suffit de saisir un mot clé apparenté à un appareil (fabricant, modèle, nom de code, processeur…) pour que celui-ci retourne des résultats, et de valider en cliquant sur submit pour ouvrir la page en question. L’outil CF Auto Root est même intégré pour obtenir une image prérootée, et on peut même configurer certains paramètres (mode d’installation, suhide, chiffrement, selinux…).

firmware.mobi, c’est déjà plus de 13 000 firmwares répertoriés pour 1 500 appareils. Un site du genre incontournable à garder à portée de clics dans ses favoris, donc. À noter que l’appli/interface adaptée aux mobiles est en cours de développement.