Google Gear, est un outil open source permettant de continuer à accéder à des applications en ligne même si l’on ne dispose plus de connexion à Internet. Pourquoi je vous parle de ça ?

Google a implanté des bribes de codes de Google Gears dans la dernière version d’Android (la version 0.9). Vous allez comprendre pourquoi Google Gears pourrait être l’arme ultime d’Android…

En gros, Google Gears prend la forme d’une extension qui vient se greffer sur le navigateur Web. Pendant que la connexion est active, Google Gears se charge de recueillir les données indispensables pour que l’utilisateur puisse continuer à se servir d’une application en ligne de type webmail, agenda ou traitement de texte même s’il se déconnecte.

Google Gear pourrait ouvrir de nouvelles capacités pour les services 2.0, imaginez pouvoir synchroniser automatiquement vos données lorsqu’une connexion est active pour ensuite pouvoir consulter vos données à tout moment.

Pour le moment, il s’agit essentiellement des services de Google mais l’ouverture à d’autres services ou même la collaboration avec des éditeurs comme Adobe ou Mozilla afin d’intégrer, par exemple, la gestion du flash ou de projets à venir comme Apollo au sein de Gears.

Contrairement à l’iPhone, Android serait donc capable de gérer son cache parfaitement, il s’agit d’un outil très puissant. Par exemple, Google Gears 0.4 vient de sortir et propose un API de Géocalisation, qui permettra aux développeurs d’exploiter l’emplacement de l’utilisateur.