Quel est le potentiel développeur sur Android ? Je parle bien sûr de l’argent à se faire. Pour beaucoup, la comparaison avec Apple est simple : il y a plus d’argent à se faire actuellement sur iOS. La question des revenus est bien sûr très importante pour les développeurs, car l’investissement et les efforts fournis à développer nécessite de pouvoir  » vivre » en retour. Traditionnellement, iOS est considéré comme la meilleure voie. Détrompez-vous, Android est de plus en plus important dans l’adéquation. Pour certains, Android dégagerait même une marge plus importante que sur iOS.

Pour illustrer ces propos, je vais vous parler de Legends Pocket. C’est un MMO (massivement multijoueur) disponible sur iOS et Android qui a remporté un gros succès chez les utilisateurs et également auprès de la presse spécialisées. Selon l’éditeur du jeu, Spacetime, l’activité sur Android serait deux fois supérieure à celle sur iOS. Sur Android, le jeu est téléchargé environ 9000 fois par jour, selon Spacetime ; sur iOS, les téléchargements quotidiens sont de l’ordre de 3000 à 4000. Autre point encore plus important, les utilisateurs Android qui ont l’application l’utilisent environ trois fois plus que leurs homologues sur iOS.

 

Cela se traduit par un revenu/utilisateur de 30 à 50 centimes plus élevés sur Android. Alors même que la version Android n’ait aucun système d’achat intégré (In App Purchase), qui est prévu pour le mois d’avril 2011.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Le PDG Gary Gattis de Spacetime a donc déclaré : « Android est devenu notre principal intérêt. ». Une remarque plutôt pertinente lorsque l’on regarde le tableau ci-dessus sur les revenus des 30 et 60 premiers jours.

Un autre chiffre assez surprenant concerne la publicité, principale source de revenu, les utilisateurs Android cliquent trois fois plus souvent que les utilisateurs iOS. Les clicks sur Android, sont transformés en achat deux fois plus souvent que sur iOS.

Comment expliquer ces divergences ?

Il est vrai que Android est encore moins développé que iOS en termes d’offre logicielle, l’AppStore possède bien plus d’applications que l’Android Market. Néanmoins les signaux sont verts : Eric Schmidt a récemment déclaré que 150 000 appareils sous Android étaient activé par jour, et selon AndroLib, ce sont 30 000 applications qui sont ajoutées à l’Android Market par mois.

Un cas loin d’être isolé.