Dédié aux développeurs d’application Android, l’Android Developer Tool va bientôt passer en version 16 (3ème version depuis l’annonce d’ICS quand même !). Cette nouvelle version apporte un nouvel outil, nommé Android Lint, pour lequel je tiens à remercier l’équipe de développement Android chez Google (et je pense et espère que je ne serais pas le seul) !

 

ADT 16, déjà disponible par la mise à jour via l’IDE Eclipse, intègre désormais un outil de « prédiction » d’erreur ou d’anomalie concernant un projet et vos sources (java et XML).

Android Lint inclus par exemple l’executable layoutopt qui permettait de vous indiquer – en utilisant la ligne de commande layoutopt mon_fichier_layout.xml) – si votre fichier définissant une interface graphique (un layout) était « normalement » constitué, comme une profondeur dans l’arborescence pas trop importante.

Il vous fournira les informations suivantes :

  • clés de traduction manquantes et la gestion de l’internationalisation
  • l’intégration des fonctions de layoutopt
  • les ressources obsolètes toujours présentes dans votre projet
  • les inconsistances sur les tailles de tableaux
  • problème sur les icônes applicatives (problèmes de densité notamment)
  • aide à la bonne conception d’application (avez vous pensé à mettre le inputType= »numeric » sur ce champ texte ?)

Les développeurs se voient mettre à disposition de plus en plus d’outils pour réaliser de meilleures applications (en terme de qualité de code notamment).

Pour rappel, sachez que depuis votre IDE Eclipse vous n’avez qu’une petite partie des utilitaires mis à votre disposition pour tester et optimiser votre application. Pensez à regarder sur cette page, tous les outils que vous pouvez utiliser : tests mémoire, profiling, testing…